Bernard Duchaine, président de Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean, Kathy Boucher, directrice générale du Conseil des arts de Saguenay, Dany Lefrançois, récipiendaire du Prix du Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ), et André Racette, directeur du soutien à la diffusion et au rayonnement international du CALQ, étaient tout sourire.

Dany Lefrançois créateur de l’année du Conseil des arts et des lettres du Québec

Dany Lefrançois n’est pas du genre à tirer la couverte de son bord. Chaque fois qu’un projet prend forme, qu’il suscite des réactions positives, il insiste sur la contribution de ses camarades, que ce soit au sein du Festival international des arts de la marionnette à Saguenay (FIAMS), dont il est codirecteur artistique, que du Théâtre de la Tortue Noire, qu’il a cofondé et dont il assure, là aussi, la direction artistique. Mercredi soir, cependant, c’est sur lui qu’on a jeté une puissante lumière, puisque le Conseil des arts et des lettres du Québec lui a décerné le Prix du CALQ.

La cérémonie s’est déroulée au Côté-Cour de Jonquière en présence de plusieurs acteurs du milieu culturel, dont André Racette, directeur du soutien à la diffusion et au rayonnement international pour le CALQ. Organisée par Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean, elle a donné lieu à la remise d’un chèque de 10 000 $ à l’homme de théâtre, nommé Créateur de l’année au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le jury qui a analysé les candidatures a été impressionné, entre autres, par le talent et l’inventivité de Dany Lefrançois, ainsi que le rôle d’ambassadeur qu’il assume avec tant de prestance sur la scène internationale.

Cette dimension de son travail est plus évidente que jamais, ainsi que l’a révélé Le Quotidien il y a quelques jours. Quatre productions de La Tortue Noire seront présentées à Paris, en effet, au cours de l’hiver. À l’intérieur d’une fenêtre de cinq semaines, cette compagnie spécialisée dans les arts de la marionnette présentera les pièces Kiwi, écrite par Daniel Danis, Le petit cercle de craie et Le Grand Œuvre. S’y ajoutera Ogre, un monologue pour une marionnette géante égocentrique, une œuvre de Larry Tremblay qui effectuera ses débuts en Europe.

Couronnement des nombreuses tournées effectuées par la Tortue Noire sur ce continent, depuis sa fondation en 2005, cette série de représentations possède un caractère historique. Peu de compagnies théâtrales ont eu droit à pareil privilège, que ce soit au Saguenay-Lac-Saint-Jean ou dans les grands centres. Or, d’autres régions du monde ont tissé des liens étroits avec cette organisation, notamment le Mexique. C’est là que Dany Lefrançois, appuyé par Sara Moisan et Patrick Simard, a formé des artistes de la région de Valisco à la fin d’octobre. Ceux-ci ont ensuite animé une marionnette grandeur nature, dans le cadre du projet L’Autre dans la cité.

Quant au public de la région, il aura l’occasion de voir la plus récente production de la Tortue Noire, Ogre, du 14 au 23 novembre. Créée de concert avec le Théâtre La Rubrique, elle sera présentée à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. La mise en scène est signée Dany Lefrançois, qui rêvait depuis longtemps d’adapter le texte de Larry Tremblay.