Un numéro spécial à la mémoire de Sara Tremblay a lancé le spectacle de fin de saison de l'Académie de danse du Saguenay.

Création des Bourses de perfectionnement Sara-Tremblay

L’oeuvre de Sara Tremblay demeurera bien vivante au sein de l’Académie de danse du Saguenay. Pierre Cardinal a annoncé samedi la création des Bourses de perfectionnement Sara-Tremblay, rendue possible grâce à un don personnel de 100 000 $. Environ 5000 $ seront donnés en bourses chaque année, ce qui garantit la pérennité du programme pour au moins 20 ans.

Conjoint de Sara Tremblay pendant six ans jusqu’au moment de la mort de cette dernière le 3 novembre, Pierre Cardinal a annoncé la nouvelle samedi soir, avant le début du spectacle de fin de saison de l’Académie de danse du Saguenay, présenté devant une salle comble au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.

«Il fallait que je trouve un moyen de perpétuer son oeuvre, a exprimé M. Cardinal, en entrevue en coulisses, quelques minutes avant l’annonce officielle. Sara a passé sa vie dans la milieu de la danse et elle a connu une carrière internationale dans ce domaine. Je ne pouvais passer sous silence toute son implication.»

Les élèves de l’Académie de danse seront les seuls bénéficiaires du programme de bourses. Une aide financière sera octroyée à un élève qui désire perfectionner son art en dehors des activités de l’académie. Les premiers boursiers seront connus en mai 2020, lors du prochain spectacle de fin de saison.

Le comité de sélection sera composé de cinq personnes, dont le président du conseil d’administration de l’académie Yves Laperrière, la directrice générale et artistique Dominique Gagnon ainsi que la directrice pédagogique Roselle Simard.

Impliqué de loin au sein de l’académie pendant ses années de vie commune avec Sara Tremblay, Pierre Cardinal fait partie du conseil d’administration depuis le mois de décembre.

«Grâce à sa présence, j’ai graduellement pris plaisir à la danse, de sorte qu’aujourd’hui, sans être un spécialiste, je suis devenu un amateur intéressé de cette discipline artistique, a partagé M. Cardinal lorsqu’il s’est adressé à la foule. Ce qui m’a le plus impressionné de la vie professionnelle de Sara, c’est sa volonté constante de faire de l’académie un lieu de haut niveau de diffusion du savoir, en offrant un enseignement et un encadrement de qualité supérieure. Pour Sara, l’académie se devait d’être performante. Elle était fière de ses élèves et c’était son devoir de réaliser sa mission.»

Sara Tremblay est décédée des suites d’une embolie pulmonaire à l’âge de 58 ans en novembre dernier. La triste nouvelle avait créé une onde de choc dans le milieu artistique. Elle était la directrice de l’Académie de danse du Saguenay depuis 1993. Quoique son départ a laissé un grand vide, Dominique Gagnon a pris la relève de main de maître, malgré les circonstances difficiles.

«Sara allait prendre sa retraite dans les prochaines années et Dominique avait déjà été pressentie pour prendre la relève», a souligné Pierre Cardinal.

Samedi soir, 400 élèves de l’Académie de danse du Saguenay ont participé au spectacle de fin de saison. Une autre présentation est prévue dimanche après-midi et tous les billets ont déjà été vendus.

Yves Laperrière, Dominique Gagnon et Pierre Cardinal sont étroitement impliqués au sein du conseil d'administration de l'Académie de danse du Saguenay.
Le spectacle de fin de saison de l'Académie de danse du Saguenay a laissé place à plusieurs beaux moments.

Impliqué de loin au sein de l’académie pendant ses années de vie commune avec Sara Tremblay, Pierre Cardinal fait partie du conseil d’administration depuis le mois de décembre.

«Grâce à sa présence, j’ai graduellement pris plaisir à la danse, de sorte qu’aujourd’hui, sans être un spécialiste, je suis devenu un amateur intéressé de cette discipline artistique, a partagé M. Cardinal lorsqu’il s’est adressé à la foule. Ce qui m’a le plus impressionné de la vie professionnelle de Sara, c’est sa volonté constante de faire de l’académie un lieu de haut niveau de diffusion du savoir, en offrant un enseignement et un encadrement de qualité supérieure. Pour Sara, l’académie se devait d’être performante. Elle était fière de ses élèves et c’était son devoir de réaliser sa mission.»

Sara Tremblay est décédée des suites d’une embolie pulmonaire à l’âge de 58 ans en novembre dernier. La triste nouvelle avait créé une onde de choc dans le milieu artistique. Elle était la directrice de l’Académie de danse du Saguenay depuis 1993. Quoique son départ a laissé un grand vide, Dominique Gagnon a pris la relève de main de maître, malgré les circonstances difficiles.

«Sara allait prendre sa retraite dans les prochaines années et Dominique avait déjà été pressentie pour prendre la relève», a souligné Pierre Cardinal.

Samedi soir, 400 élèves de l’Académie de danse du Saguenay ont participé au spectacle de fin de saison. Une autre présentation est prévue dimanche après-midi et tous les billets ont déjà été vendus.

Le spectacle de fin de saison de l'Académie de danse du Saguenay a laissé place à plusieurs beaux moments.
Le spectacle de fin de saison de l'Académie de danse du Saguenay a laissé place à plusieurs beaux moments.