La directrice générale de Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon, et le promoteur de Québec Issime, Robert Doré, ont signé leur entente mercredi.

Cowboys au TBN cet été

Après plusieurs mois de relations tendues, Québec Issime et Diffusion Saguenay rétablissent les ponts et annoncent la présentation du spectacle Cowboys, de Willie à Dolly, dès l’été prochain au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi, après une absence de cinq ans dans la région.

L’arrivée, le 5 novembre dernier, de la nouvelle directrice générale chez Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon, semble avoir adouci les liens avec la compagnie du producteur Robert Doré, qui était en froid avec l’ancienne direction de l’organisme. Ces tensions avaient atteint un sommet à la fin de 2017, quand le producteur avait ouvertement critiqué la gestion et l’accès aux salles de spectacles à Saguenay.

Aujourd’hui, cette entente signe un nouveau départ entre le diffuseur régional et le producteur privé, qui renouvellent ainsi un partenariat qui a eu du succès dans le passé.

« On est très heureux avec la nouvelle direction de Diffusion Saguenay. On a eu un passé, avec de bonnes années et des années moins bonnes, mais là on a de bonnes années devant nous. On a décidé de fêter ça avec le retour de Cowboys, de Willie à Dolly, qui est parti depuis 2013 et présenté depuis quatre ans à Sherbrooke et Saint-Tite », explique Robert Doré en entrevue au Quotidien.

Retour à la maison

Dès son entrée en poste, Isabelle Gagnon – qui a remplacé Claude Simard chez Diffusion Saguenay – était convaincue de l’importance de ramener Québec Issime chez eux, à Saguenay.

« Québec Issime, ça fait partie d’un joyau régional. Ils sont partis depuis quelques années et sont connus partout au Québec, mais foncièrement, ils sont d’ici. La première chose que j’ai faite quand j’ai rencontré Robert après être arrivée en poste, c’est de dire : ‘‘Robert, je veux travailler avec toi’’ », indique Isabelle Gagnon au cours du même entretien.

Le spectacle sera présenté du 24 juillet au 3 août, à raison de quatre soirs par semaine durant deux semaines, du mercredi au samedi. Les deux partenaires comptent ainsi mousser l’intérêt des touristes qui souhaitent voir plus d’un spectacle d’envergure durant leur séjour au Saguenay.

« C’est important qu’il y ait une production Québec Issime comme attrait touristique en complément avec La Fabuleuse. Ça avait été créé pour ça à l’époque. Quand on a créé Québec Issime en 1995, l’idée de base était que les gens viennent voir La Fabuleuse un soir et le lendemain, Québec Issime. L’été dernier, on a fait relâche, mais là c’est une nouvelle ère », assure Robert Doré.

Les billets pour le spectacle Cowboys, de Willie à Dolly sont disponibles en prévente dès jeudi matin et la vente générale débutera vendredi. Les billets pour chacune des huit représentations sont vendus au coût de 61,50 $. Outre Cowboys, de Willie à Dolly, Québec Issime présentera aussi Starmania (Sherbrooke) et Voyages au rythme de nos musiques (Wendake) cet été.

+

UN SPECTACLE POUR LA RÉOUVERTURE DU PALACE

La nouvelle entente entre Diffusion Saguenay et Québec Issime ouvre la porte à un retour de la troupe de spectacles au Théâtre Palace Arvida, qui devrait normalement rouvrir ses portes à l’automne 2019. 

« Là [ce qu’on annonce], c’est avec Cowboys, mais avec le Palace qui s’en vient, moi je considère que Québec Issime et le Palace, c’est un duo qu’on ne peut pas séparer. On souhaite vraiment que Québec Issime revienne dans sa maison et on est déjà en train de travailler à voir quelle forme ça prendrait », note Isabelle Gagnon de Diffusion Saguenay. 

Même si les détails sont encore loin d’être ficelés, on comprend entre les lignes que la troupe de Robert Doré devrait éventuellement présenter le spectacle de réouverture dès que les rénovations de la salle de spectacle du boulevard Mellon sera de nouveau ouverte au public. Pour Robert Doré, qui s’est rabattu sur l’église Saint-Jacques pour présenter Party ! depuis la fermeture du Palace, l’occasion de retourner là où tout a commencé lui permet d’entrevoir un avenir radieux pour ses productions dans la région. 

« L’église et le Palace, ça va faire un kit assez extraordinaire. Ça nous permet de penser au futur, parce que, qu’on le veuille ou non, quand on a ouvert le Palace en 1999, on s’est créé un problème de production de spectacles. On a besoin d’un lieu pour préroder nos spectacles. On s’est privés au cours des dernières années de productions comme Le p’tit Noël de Québec Issime, Québec Issime chante Noël et Party ! junior. Avec Diffusion Saguenay, l’église et le Palace, on peut tout remettre en place », indique le producteur, qui ne cache pas son enthousiasme à l’idée de reprendre ses quartiers. 

« On a ouvert le Palace en 1999, et là on pourrait le rouvrir, 20 ans plus tard en 2019 ! »