Jean-Marie Corbeil et François Maranda effectuaient une tournée de la Gaspésie afin de promouvoir leur nouveau spectacle, <em>Naïfs</em>, quand ils ont réalisé que la pandémie venait de chambouler leurs vies. Ce souvenir pas si lointain, mais qui restera sans doute indélébile, constitue le point de départ du film intitulé <em>Livrés chez vous sans contact</em>.
Jean-Marie Corbeil et François Maranda effectuaient une tournée de la Gaspésie afin de promouvoir leur nouveau spectacle, <em>Naïfs</em>, quand ils ont réalisé que la pandémie venait de chambouler leurs vies. Ce souvenir pas si lointain, mais qui restera sans doute indélébile, constitue le point de départ du film intitulé <em>Livrés chez vous sans contact</em>.

Corbeil et Maranda, cinéastes malgré eux

Jean-Marie Corbeil et François Maranda effectuaient une tournée de la Gaspésie afin de promouvoir leur nouveau spectacle, Naïfs, quand ils ont réalisé que la pandémie venait de chambouler leurs vies. Ce souvenir pas si lointain, mais qui restera sans doute indélébile, constitue le point de départ du film intitulé Livrés chez vous sans contact.

«L’idée est venue de la COVID, puisqu’elle nous a donné l’opportunité de travailler sur de petits sketches. Nous avons annoncé qu’ils seraient diffusés pendant une émission de télévision, mais aujourd’hui, on parle d’un film. Il durera de 75 à 90 minutes», a raconté Jean-Marie Corbeil au cours d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

Cette production réalisée par Gaëlle D’Ynglemare permettra aux humoristes de travailler aux côtés de leur collège Michel Courtemanche, ce qu’ils considèrent comme un privilège, vu que celui-ci se fait rare à l’écran. La distribution est complétée par les comédiens Luc Senay et Anne Casabonne.

«Tout est écrit et le tournage aura lieu en juillet et en août. François et moi, nous serons de tous les sketches, où nous exercerons le métier de livreurs. L’esprit sera inspiré de Monty Python et nous avons choisi des thèmes autres que la pandémie. Ainsi, ils resteront intemporels», énonce Jean-Marie Corbeil.

Connu pour ses imitations, son camarade en profitera pour intégrer dans l’un des sketches le premier ministre du Québec, François Legault. L’animateur Christian Bégin effectuera également une apparition dans le cadre d’un pastiche de son émission diffusée à Télé-Québec, laquelle a été rebaptisée Furieux Bégin.

C’est avec de telles facéties que François Maranda et Jean-Marie Corbeil réaliseront le voeu que celui-ci a exprimé en mars, aux premiers jours de la pandémie. «J’avais dit à François que nous devrions tourner cette situation à notre avantage, mais cette affaire nous a dépassés. Au début, l’objectif consistait uniquement à garder contact avec le public, ainsi qu’avec les salles de spectacles», fait-il remarquer.

Solidaires des salles

La référence aux salles n’est pas anodine. Celles que le duo apprécie le plus, un nombre qui dépasse désormais la vingtaine, ont été sélectionnées afin de devenir des partenaires et aussi les bénéficiaires de Livrés chez vous sans contact. C’est par l’entremise de leurs billetteries, en effet, que les gens peuvent se procurer des billets donnant accès au long métrage. 

«Le prix est de 20 $, ce qui est très raisonnable, et 50% des profits iront aux salles. Elles vivent des moments difficiles», estime Jean-Marie Corbeil, qui confirme que la Salle Calypso de Jonquière est partie prenante au projet. Comme les autres, elle aura le droit d’écouler un maximum de 1000 billets.

Quant à la diffusion du film, elle aussi revêt un caractère inédit. C’est à compter de 20h, le 4 septembre, que tous pourront le voir dans le confort de leur foyer. Ils disposeront d’une fenêtre de 72 heures pour ce faire, grâce à un lien YouTube. «Il s’agira d’un événement unique», anticipe l’humoriste.

Ensuite, lui et François Maranda espèrent retrouver le chemin des salles, tout en étant conscients qu’en cette matière, aucun artiste ne contrôle sa destinée. Leur première sortie est prévue pour le 15 janvier, à la Salle J.-Antonio-Thompson de Trois-Rivières. Si tout marche à leur goût, ils présenteront Naïfs.