Le directeur technique à Ville d’Alma Spectacles, Martin Auger, pose en compagnie du responsable de la coordination départementale en Technologies sonores au Collège d’Alma, Marc Duchesne. La nouvelle connexion entre les deux lieux permet une plus grande collaboration entre les équipes.

Connexion sonore entre le Collège d’Alma et la Boîte à Bleuets

Les travaux majeurs réalisés à la Boîte à Bleuets d’Alma à l’automne dernier ne se font pas uniquement sentir dans l’expérience vécue par les spectateurs. Les techniciens spécialisés en son et les artistes en bénéficient également. Depuis peu, les améliorations techniques permettent une connexion sonore entre le lieu de diffusion du centre-ville almatois ainsi que le département de Technologies sonores du Collège d’Alma.

Le projet unique en son genre au Québec a été rendu possible grâce aux travaux de rénovation et d’amélioration de la Boîte à Bleuets ainsi que le réseau de fibre optique installé pour les Jeux du Québec à l’hiver 2017.

Les équipements des deux lieux dédiés aux sons comprennent le système Dante, une référence dans le domaine. Ainsi, les prestations musicales qui se déroulent à la Boîte à Bleuets peuvent dorénavant être enregistrées et mixées en temps réel à partir des studios du Collège d’Alma.

« C’est ultra rapide. On peut nous demander de filmer et d’enregistrer le spectacle. Sans avoir à être à la salle de spectacles, je peux mixer le sons reçus et renvoyer le tout pour les caméras », explique l’enseignant et responsable de la coordination départementale en Technologies sonores au Collège d’Alma, Marc Duchesne.

La nouvelle façon de faire pourrait, par exemple, permettre à une chanteuse de performer sur la scène de la Boîte à Bleuets alors qu’un guitariste pourrait se retrouver en studio au Collège d’Alma. Le faible délai est inaudible à l’oreille humaine.

Pour obtenir le même résultat, par le passé, l’équipe du département de Technologies sonores du Collège d’Alma devait déplacer le matériel et les ressources humaines à la Boîte à Bleuets. Le nouveau lien permet une économie de temps, de ressources et d’espace.

La collaboration n’a pas encore atteint son plein potentiel alors que dans un avenir rapproché, la portion vidéo des performances pourra être ajoutée à l’offre actuelle. Par ailleurs, la Salle Michel-Côté sera éventuellement raccordée à la Boîte à Bleuets et au Collège d’Alma.

Le système Dante permet un branchement sonore entre la Boîte à Bleuets et le département de Technologie sonores du Collège d’Alma. Le son est capté et mixé en temps réel sans délai audible à l’oreille humaine.

Bénéfique pour les étudiants

Cette collaboration entre Ville d’Alma Spectacles et le Collège d’Alma est bénéfique pour les élèves inscrits au programme de Technologies sonores. En plus du partage de connaissances, ils ont accès à la réalité du métier.

« Ça, c’est un système qui est un standard. Les étudiants vont déjà connaître le protocole et seront capables de l’opérer », explique M. Duchesne.

Dans le cadre de leur parcours scolaire, les étudiants passent toujours par la Boîte à Bleuets afin de réaliser un examen de synthèse. La nouvelle connexion sera mise à contribution lors des prochains examens.

De son côté, le directeur technique de Ville d’Alma Spectacles, Martin Auger, assure que le projet a été accueilli par son équipe comme un élément de motivation. Pour la petite histoire, la plupart voire tous les techniciens spécialisés en son employés par Ville d’Alma Spectacles ont gradué du programme Technologies sonores du Collège d’Alma.

La fibre optique installé lors des Jeux du Québec hiver 2017 sert, aujourd’hui à connecter le Collège d’Alma et la Boîte à Bleuets.

Programme reconnu

Le Collège d’Alma est l’un des deux seuls établissement d’enseignement collégial au Québec qui offre une formation collégiale (DEC) en Technologies sonores. La qualité de la formation almatoise est reconnue alors que les finissants sont rapidement remarqués dans l’industrie.