Les Clowns Noirs reprendront du service en mai, alors qu’ils présenteront la pièce Roméo et Juliette de Shakespeare à la Salle Murdock de Chicoutimi. Fait à noter, une partie des profits sera versée à la Fondation pour l’enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Clowns Noirs: jouer pour redonner à la société

Il se passe beaucoup de choses dans l’écosystème du Théâtre du Faux Coffre. Ainsi, la compagnie de théâtre basée à Chicoutimi vient de nommer son premier directeur général, en l’occurrence Patrice Leblanc, l’interprète de Trac au sein des Clowns Noirs. Cette décision découle d’une restructuration ayant pour objectif de mieux appuyer les efforts consentis par les créateurs.

« Nous voulons donner des ailes à la compagnie », résume le nouvel administrateur. Ses nouvelles responsabilités soulageront l’ensemble du groupe, qui était menacé d’essoufflement après avoir produit des pièces à un rythme effréné depuis ses débuts en 2005. Elles lui permettent aussi de jeter un regard différent sur la troupe, comme l’illustre sa vision du volet caritatif.

Celui-ci a été présent très tôt, plusieurs spectacles ayant donné lieu à la récolte de dons remis à des organismes sélectionnés par les comédiens. Au fil des représentations, par exemple, 10 000 boîtes de conserve ont été acheminées à la Société Saint-Vincent de Paul par le truchement de la pièce En attendant l’dégât d’eau.

De son côté, Roméo et Juliette de Shakespeare a permis de soutenir le service de travail de rue, de même que le groupe Aide Maman Plus. Or, ce spectacle sera réactivé du 4 au 19 mai, à la Salle Murdock située à l’intérieur du Centre des arts et de la culture de Chicoutimi. Prévues pour 20 h, les représentations auront lieu le vendredi et le samedi dans la première semaine, puis du mercredi au samedi.

Quand on parlait d’un regard différent, tantôt, c’est ce que reflète la volonté des Clowns Noirs de profiter du retour de la pièce pour récolter des dons. L’élément de nouveauté tient au fait que cette fois, ils le disent. Une partie des profits seront canalisés vers la Fondation pour l’enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Nous avons toujours eu une pudeur mal placée vis-à-vis les dons. Aujourd’hui, par contre, je suis plus à l’aise d’en parler, puisque c’est juste du positif. Comme nous nous trouvons chanceux de pratiquer notre métier grâce à l’appui du public, nous souhaitons redonner à la société, plus spécifiquement à la jeunesse », fait observer Patrice Leblanc.

Payés pour voir du théâtre

Le directeur général du Théâtre du Faux Coffre annonce également une promotion qui, à toutes fins utiles, permettra à des gens d’être payés pour assister à une pièce. Pour obtenir ce privilège, il suffit de convaincre d’autres personnes de voir Roméo et Juliette de Shakespeare. Le premier billet vendu de cette manière vaudra un rabais de 2,50 $ à l’individu qui aura joué le rôle d’influenceur. À partir du deuxième, ce sera 5 $.

« Si cette personne en recrute cinq autres, son propre billet ne coûtera rien, puisque le prix pour un adulte est de 22,50 $. Et si elle se rend à six ou plus, c’est nous qui la rembourserons », lance Patrice Leblanc. Pour réserver, on peut se rendre sur la page Facebook de la compagnie ou téléphoner au numéro 418 698-3000, poste 6561.

Cette reprise, qui suit celle de la pièce En attendant l’dégât d’eau, s’inscrit dans le cadre de ce que la troupe appelle sa théâtrosérie, une rétrospective ayant pour fin de répondre à une demande exprimée par les fans n’ayant pas vu toutes ses créations. Ce faisant, les Clowns Noirs préparent le terrain (lire, amassent des sous) en prévision de leur prochaine pièce. Elle sera présentée en 2020, ce qui coïncidera avec le 15e anniversaire du Théâtre du Faux Coffre.