Clémence Dufour a remporté les grands honneurs lors de la compétition , sur la scène de la salle Pierrette-Gaudreault, jeudi soir.

Clémence Dufour couronnée à Qui bougera

Lors de son arrêt à Jonquière, la compétition de danse organisée par des professionnels pour jeunes amateurs Qui bougera a couronné la jeune Clémence Dufour, jeudi soir, à la salle Pierrette-Gaudreault. Ils étaient une trentaine de jeunes à participer à l’événement organisé par la compagnie Ample Man Danse, en collaboration avec Objectif Scène.

Le concept est bien spécial: c’est une compétition qui est ouverte à tous les amateurs de danse. Selon l’animateur et organisateur, Simon Ampleman, c’est une occasion unique pour de jeunes danseurs de monter sur la scène devant des juges connus du milieu, en plus de danser avec des professionnels de l’art. Le jury était composé, jeudi soir, de Josée Gagnon, cofondatrice des Clowns thérapeutiques et de deux danseurs d’expérience, Jonathan Boies, qui a d’ailleurs fait une démonstration de ses talents en gumboot, et Guillaume Beaulac, qui est venu montrer ce qu’il était capable de faire en gigue.

Près de 30 passionnés ont répondu à l’appel, tous des adolescents, et ont embarqué sur les planches pour montrer de quoi ils étaient capables.

Au premier tour, ils avaient seulement 30 secondes pour danser et livrer leurs plus beaux mouvements. Ils devaient improviser, alors que le disque-jockey les surprenait en changeant continuellement la musique. Chaque jeune a ajouté sa couleur et démontrait son style unique. Mouvements classiques, contemporains, hip-hop ou un mélange de tout ça; ils se laissaient inspirer par la musique afin de créer leur numéro.

Les jeunes ont pu être inspirés par les danseurs professionnels de la compagnie Ample Man Danse, qui sont montés sur la scène à l’occasion d’une séance de délibération.

Les juges en ont choisi huit pour passer au tour suivant. À ce moment, ils étaient jumelés à un danseur professionnel, avec lequel il devait improviser un numéro de 45 secondes en formule face-à-face. Ils étaient deux à s’affronter. Les trois juges choisissaient la meilleure performance, et le danseur couronné passait alors en demi-finale.

À ce tour, les demi-finalistes conservaient leur danseur professionnel, en plus d’ajouter le danseur qui était avec leur adversaire éliminé au tour précédent. Ils inventaient donc une prestation à trois. Deux danseuses ont été ensuite choisies par les juges pour performer à la grande finale.

Après tous ses efforts, la jeune Maïka Bilodeau a terminé deuxième, un choix que les juges ont qualifié de déchirant.

La finale

Ce sont les danseuses Maïka Bilodeau et Clémence Dufour qui sont ressorties du lot après tous ces affrontements. Elles ont dû livrer deux numéros un peu plus longs, cette fois-ci accompagnés de quatre danseurs professionnels, avant de conclure avec un solo.

Clémence Dufour a charmé les juges avec ses performances remplies d’émotion et de délicatesse. Elle a gagné la première place, en plus d’une bourse de 500 $ remise par Objectif Scène.

En gagnant cette compétition, Clémence Dufour a pu vivre une expérience unique, en plus de remporter 500 $. Le prix lui a été remis par Julie Maltais, directrice générale d’Objectif Scène.

Sur la route

La compétition Qui bougera s’est beaucoup déplacée dans la dernière année. Après avoir visité Sept-Îles, Baie-Comeau, Rimouski, Valleyfield et Châteauguay, entre autres, elle fera ses deux derniers arrêts dans la région, le 5 avril à Alma et le lendemain à Dolbeau-Mistassini.

Danseurs, parents et amis ont pu embarquer sur la scène, guidés par Simon Ampleman.