Claude Boutin est directeur artistique et formateur dans le cadre du Festival de la chanson de Saint-Ambroise.

Claude Boutin, là pour une 16e année

Le directeur artistique du Festival de la chanson de Saint-Ambroise, Claude Boutin, pousse les 60 participants de l’événement à donner le meilleur d’eux-mêmes. Celui qui y travaille depuis 16 ans fait tout pour que les artistes soient dans les conditions idéales quand ils se présenteront devant le public.

«Je m’organise pour ne pas qu’il soit dans leur tête, quand ils vont arriver sur la scène. La plus grande qualité d’un artiste, c’est la générosité. Quand tu fais une prestation, tu te dois d’être généreux. Je leur donne des outils pour qu’ils donnent tout ce qu’ils ont», raconte-t-il en entrevue.

Son rôle est d’encadrer tous les participants, pour ils aient confiance en leurs moyens quand ils prennent le micro. Il donne une classe de maître chaque matin afin que les aspects techniques de la prestation, entre autres choses, ne viennent pas distraire les candidats.

«Je m’assure que tout le monde soit capable de trouver l’émotion de leurs chansons. [...] Des fois, il y a des larmes, des rires. Tout ça permet de créer une proximité entre tout le monde», explique-t-il.

Ces émotions fortes sont à l’origine de liens qui traversent le temps, estime le directeur artistique. Beaucoup d’anciens participants de cette compétition collaborent aujourd’hui, bien des années après leur passage à Saint-Ambroise.

David Horizon, en répétition pour le Festival de la chanson de Saint-Ambroise.

«Je pense à Émile Bilodeau et Sara Dufour qui m’ont envoyé une vidéo, récemment. Ils étaient ensemble quelque part en show, ils ‘‘tripaient’’ et parlaient de moi. Ce sont des amitiés qui sont nées ici», dit M. Boutin.

Demi-finales

À partir de lundi, le festival présente ses quatre demi-finales, des soirées mettant en vedette 15 artistes regroupés dans quatre catégories au Complexe socio-culturel de Saint-Ambroise.

«Le calibre est très élevé chaque soir. Les 60 musiciens sont venus la semaine dernière pour répéter leurs deux prestations», explique M. Boutin. Chaque chanteur et musicien interprétera les chansons qu’il a soumises dans son audition, au printemps.

2Frères se produira le vendredi lors d’un souper spectacle. Les finales auront lieu le samedi.

Virage vert

Suivant la tendance environnementale amorcée dans plusieurs événements québécois, le Festival de la chanson de Saint-Ambroise emboîte le pas et pose plusieurs gestes pour réduire son empreinte écologique.

«On a banni les pailles et les bouteilles en plastiques du site. On fait du compost. Le beurre, la crème à café et le lait sont servis dans des contenants réutilisables. Ça représente un défi quand on a 700-800 personnes, mais c’est un geste qui nous rend vraiment fiers», raconte Claude Boutin.