Yifei Liu tient le rôle-titre dans <em>Mulan</em>.
Yifei Liu tient le rôle-titre dans <em>Mulan</em>.

Pandémie oblige, Mulan sortira directement sur le petit écran

Agence France-Presse
LOS ANGELES — Les péripéties de la guerrière chinoise Mulan, la superproduction très attendue de Disney, ne seront finalement pas projetées dans les salles de cinéma avant de sortir en diffusion en continu en septembre, comme le veut la tradition, a fait savoir le groupe mardi.

La sortie de la version en prise de vue réelle du célèbre dessin animé avait déjà été repoussée à trois reprises, les salles de cinéma américaines restant fermées à cause de la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.

Mulan sera à la place disponible pour les abonnés de la plateforme Disney+ à partir du 4 septembre, à condition de débourser 29,99 $ supplémentaires.

Cette décision a été qualifiée «d’unique» par le pdg de Disney, Bob Chapek.

Avant la pandémie, les studios de cinéma attendaient traditionnellement 90 jours pour diffuser leurs films sur les plateformes en ligne après leur sortie en salle.

Le film sortira tout de même en salle dans certains pays où le service de diffusion en continu n’est pas encore proposé, comme en Chine.

Sa production a coûté environ 200 millions $US.