Les organisateurs du festival ont indiqué jeudi que les 25 films retenus pour le volet hors fiction de cette année incluent And We Go Green, produit par Leonardo DiCaprio

Des documentaires produits par Leonardo DiCaprio et Drake au TIFF

TORONTO — Un documentaire produit par Leonardo DiCaprio sur les courses de voitures électriques, un film sur un professeur de yoga controversé accusé d’inconduite sexuelle et un autre, produit par Drake, sur des immigrants qui ont servi dans l’armée américaine avant d’être déportés seront projetés au Festival international du film de Toronto (TIFF).

Les organisateurs du festival ont indiqué jeudi que les 25 films retenus pour le volet hors fiction de cette année incluent And We Go Green, produit par Leonardo DiCaprio et réalisé par Fisher Stevens et Malcolm Venville, de même que Bikram: Yogi, Guru, Predator, réalisé par Eva Orner.

Drake agit de son côté à titre de producteur exécutif pour Ready for War, aux côtés de Future et David Ayer. Le film est réalisé par Andrew Renzi. Un relationniste du TIFF a déclaré que la production était destinée à la chaîne américaine Showtime, mais qu’il n’y avait encore aucun mot sur un distributeur canadien.

Thom Powers, programmateur du volet Documentaires, a expliqué que la collection de cette année abordait des thèmes tels que les réalisations artistiques, l’immigration, l’environnementalisme et la résistance face aux dirigeants corrompus. Elle touche également à plusieurs personnalités connues, notamment Truman Capote, Merce Cunningham et Imelda Marcos.

«Le programme de cette année montre des personnages que vous n’oublierez jamais: amants, combattants, danseurs, athlètes, despotes, rebelles, prostituées et héros», a affirmé Thom Powers dans un communiqué.

La section ouvrira avec The Cave de Feras Fayyad, réalisateur finaliste aux Oscars, sur un hôpital clandestin dans une Syrie déchirée par la guerre.

Parmi les offres plus légères, citons le premier documentaire de Bryce Dallas Howard, Dads, sur la paternité - incluant le témoignage de son propre père, Ron Howard - et Red Penguins de Gabe Polsky, présenté comme l’histoire comique d’Américains qui tentent d’amener du hockey de style nord-américain à Moscou.

La section «Midnight Madness»

Les programmateurs ont également annoncé les 10 films sélectionnés dans la section «Midnight Madness», généralement dédiée à l’horreur, à la comédie décalée et au film de genre.

Le volet inclut une adaptation de Color Out of Space de H.P. Lovecraft, réalisée par Richard Stanley et mettant en vedette Nicolas Cage; et Gundala de Joko Anwar, basé sur des bandes dessinées de superhéros indonésiennes.

Le film de zombies autochtones «Blood Quantum», de Jeff Barnaby, annoncé précédemment, ouvrira la section. Celle-ci se terminera avec Crazy World d’Isaac Nabwana, une célébration du mouvement cinématographique ougandais Wakaliwood.

Du côté du volet Discovery, on pourra voir en ouverture «Simple Women» de Chiara Malta, dans lequel une réalisatrice rencontre Elina Lowensohn, une actrice qu’elle idolâtrait dans sa jeunesse.

Décrit comme «un volet où trouver des oeuvres pouvant être poétiques, audacieuses ou stimulantes», le volet Discovery a, selon le TIFF, contribué à lancer la carrière internationale de réalisateurs de renom tels que Yorgos Lanthimos, Maren Ade, Alfonso Cuaron, Barry Jenkins et Jean-Marc Vallée.

Le Festival international du film de Toronto se déroulera du 5 au 15 septembre.