La directrice générale du Festival REGARD, Marie-Élaine Riou, annonce la tenue de quatre soirées jumelant courts métrages et karaoké, sur le stationnement du Cégep de Chicoutimi. On y présentera l’After en plein air, du 16 au 19 juillet.
La directrice générale du Festival REGARD, Marie-Élaine Riou, annonce la tenue de quatre soirées jumelant courts métrages et karaoké, sur le stationnement du Cégep de Chicoutimi. On y présentera l’After en plein air, du 16 au 19 juillet.

"Ciné-parc" et karaoké pendant quatre soirs avec REGARD

Mine de rien, ce sera le plus gros événement culturel tenu à Saguenay cet été. Quatre soirs de suite, soit du 16 au 19 juillet, le Festival REGARD invite les cinéphiles ayant un côté givré à se rendre sur le stationnement du Cégep de Chicoutimi. Ils pourront ainsi visionner des courts métrages dans le contexte d’un cinéma au volant, tout en couronnant cette sortie en participant à un karaoké.

Ce projet a germé si rapidement qu’il n’a pas été possible de récolter des appuis auprès des différents paliers de gouvernement. C’est plutôt Ubisoft Saguenay qui a mis la main à la pâte, tout comme le cégep, Diffusion Saguenay et différents partenaires. Si la réponse correspond aux attentes, cependant, cette édition ne restera pas sans lendemain. COVID ou non, elle pourrait s’inscrire dans la durée.

«C’est la première fois que nous proposons un événement de ce genre et même quand la crise sera passée, il est susceptible de revenir, a confirmé la directrice générale Marie-Élaine Riou, à la faveur d’une entrevue accordée au Quotidien. Chaque soir, nous aborderons un thème différent. Nous projetterons des courts métrages, puis il y aura un karaoké géant dont le caractère festif fera écho à nos soirées cabaret.»

La musique, justement, sera le premier thème abordé. Puis, on évoquera la fantaisie, de même que les émotions fortes, avant de clore la première édition de l’After en plein air - c’est le nom du festival - en s’adressant à la clientèle familiale. Le site sera ouvert à compter de 19h (18h30 le dimanche) et les films apparaîtront à compter de 20h30 (19h30 le dimanche). Le karaoké se mettra en branle à 22h.

«Les gens pourront nous dire quelles chansons ils souhaitent entendre dans leur voiture. Nous en tiendrons compte au moment d’effectuer la sélection. La musique jouera dans les radios, tandis que les paroles figureront sur l’écran, qui sera installé devant le Théâtre Banque Nationale. L’idée derrière ça, c’est de vivre un rassemblement en dépit de la COVID», fait observer Marie-Élaine Riou.

Des films accessibles
Le stationnement pourra accueillir 120 voitures et, pour chacune d’elles, le prix de l’admission a été établi à 36,25$. Il sera possible de réserver dès midi, le 8 juillet, en se dirigeant vers le site de Diffusion Saguenay. «On veut que ce soit plein. Après tout, ce sera l’un des seuls événements culturels de l’été», fait observer la patronne de REGARD.

À propos des courts métrages, par ailleurs, ils seront adaptés au contexte de ces soirées. On privilégiera les oeuvres comportant peu de dialogues, tout en mettant de côté celles qui nécessitent la lecture de sous-titres. Chaque soir, aussi, au moins deux productions québécoises figureront à l’affiche.

«Nous montrerons des films accessibles, souvent “punchys”, des films qui ont beaucoup plu lorsque nous les avons présentés en salle. Même ceux qui les ont déjà vus, ça leur fera plaisir», anticipe Marie-Élaine Riou. Elle ajoute que pour le même prix, les jours où il fera beau, il suffira de jeter un oeil dans le rétroviseur pour jouir d’un magnifique coucher de soleil sur le Saguenay. Un vrai plaisir d’été avant que d’autres belles images ne se posent sur l’écran.