Daniel Côté
photo reproduction, le progrès - jeannot lévesque
photo reproduction, le progrès - jeannot lévesque

Ces insectes si jolis

CHRONIQUE / Quand il fait moins 10 degrés, le moment est bien choisi pour penser aux insectes. La dernière piqûre remonte à plusieurs mois, tout comme l’irruption d’un perce-oreille dans la maison. Il y a aussi belle lurette que les pucerons ne font plus rager les jardiniers, d’où l’intérêt de faire un tour dans le hall d’entrée du Centre culturel du mont Jacob de Jonquière.

On y présente une exposition fort étonnante, intitulée Un petit monde. Elle regroupe des images captées par Raynald Claveau, membre du Club photo JAK. Toutes ont été réalisées au Saguenay-Lac-Saint-Jean et montrent des insectes en plan rapproché. On les voit de si près, dans leur environnement naturel, que leur beauté ressort davantage que l’agacement qu’on ressent à leur contact.

«Sans eux, la vie s’arrêterait presque», a écrit le photographe. Il aurait pu ajouter qu’à elle seule, la beauté de ces créatures suffirait à justifier leur existence. Prenez le chrysomèle de l’apocyn, celui qu’on voit sur l’image accompagnant ce texte. Sans doute qu’à l’oeil nu, il représenterait une bibitte comme une autre. Or, il se distingue par ses reflets verts, oranges et bleus qui en font l’«un des plus jolis coléoptères de notre belle province», mentionne-t-on sur la page Facebook La tribune des insectes.

Même une modeste punaise affiche de charmants attributs, tout comme l’oestroida, appartenant à la famille des mouches. On peut même trouver ces photographies apaisantes, puisqu’elles sont imprégnées du vert des végétaux sur lesquels Raynald Claveau a posé sa caméra indiscrète. Bref, il y a plein de bonnes raisons pour voir cette exposition tenue jusqu’au 27 janvier.