Broue donnera un spectacle bénéfice dans le cadre du 150e de la Ville d'Alma.

Broue

Spectacle
Les comédiens Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier ont rencontré la presse, jeudi matin, en marge de la dernière présentation de <em>Broue</em>, à Alma.
Soirée émotive pour le dernier passage à Alma
À quelques heures de la 3300e représentation de la pièce Broue, à Alma, les comédiens Michel Côté, Marc Messier et Marcel Gauthier s'attendaient à beaucoup d'émotions. Il s'agissait du 44e spectacle présenté depuis les 35 dernières années.
« C'est la dernière représentation pour Alma. Je m'attends à beaucoup d'émotions », a partagé le comédien almatois Michel Côté, lors d'une rencontre avec la presse tenue jeudi matin.
« Je ne sais pas si je vais revenir jouer au théâtre à Alma. C'est peut-être la dernière fois que je monterai sur les planches de la Salle Michel-Côté, alors ça vient me chercher. Nous avons joué Broue à Alma devant plus de 33 500 personnes alors ça va être très touchant. C'est l'équivalent de toute la population almatoise. J'ai l'intention de m'amuser beaucoup. »
« Nous voulons jouer la pièce comme on la présente habituellement, avec beaucoup d'intensité. Ce sera assez particulier pour les gens puisqu'ils auront l'impression d'assister à quelque chose de spécial », a ajouté l'acteur Marc Messier.
Sur scène, les comédiens ont un plaisir absolu. Parfois, ils se permettent de laisser place à l'improvisation.
Le succès perdure, mais la pièce a évolué au fil des ans. Environ 50 % des textes et sketches ont été modifiés depuis 1979. « Ç'a été un ''work in progress''. On a toujours fignolé et travaillé le texte. Les plus gros changements sont survenus pendant les cinq premières années », a poursuivi Marc Messier.
« Nous avons confiance que le texte est bien bon. Dépendamment du public, on peut se permettre parfois de le changer et d'improviser. On s'amuse également beaucoup entre nous avec la psychologie des personnages. Ç'a a parfois pour effet de déstabiliser émotivement nos camarades, a commenté Michel Côté. Il se passe toujours toutes sortes de choses. C'est du ''live''. Ce soir (jeudi), j'ai très hâte de jouer, comme j'ai toujours hâte de jouer. Faire rire les gens toutes les 40 secondes, c'est un privilège exceptionnel pour un acteur. »
« Les gens nous demandent parfois si on n'est pas lassés après toutes ces années. C'est un spectacle qui marche et qui a du succès. Tout est là. Notre motivation vient vraiment du public qui réagit tellement bien et qui a l'air de s'amuser. Artistiquement parlant, nous avons une chance inouïe d'être tombés sur un tel spectacle. Année après année, Broue nous a permis de pratiquer notre métier. On a été privilégiés », a conclu Marc Messier.
En conférence de presse, l'organisation des festivités et les représentants municipaux ont souligné de belle façon ce passage des comédiens de Broue à la Salle Michel-Côté en dévoilant la nouvelle façade des frigos du bar qui s'y trouvent. Des images à l'effigie de la pièce y sont maintenant installées en permanence.