Voici à quoi ressemble un cercle de chant spontané. La dame blonde qu’on voit au centre, à l’arrière-plan, est Chantal Gosselin, celle qui animera deux ateliers à Arvida, le 30 mars.

Bon pour l’âme et pour le corps

CHRONIQUE / Je ne compte plus le nombre de fois où le directeur artistique du Choeur Amadeus, Pierre Lamontagne, m’a vanté les bienfaits découlant de la pratique du chant choral. C’est bon pour l’âme et aussi pour le corps, une opinion que partage sa consoeur Lyne Rompré. Elle précise que cette activité est accessible à tous, autant ceux qui chantent comme une casserole que les personnes dotées d’une voix d’or.

C’est particulièrement vrai lors des ateliers organisés par Chantal Gosselin. Inspirée par l’Américain Bobby McFerrin, elle tient des manifestations au caractère éminemment démocratique, ce qui sera le cas le 30 mars, à l’hôtel Delta Saguenay, situé dans le secteur Arvida.

Deux séances seront à l’affiche, soit un cercle de chant spontané, de même qu’un atelier d’improvisation et de cocréation vocale. La première se déroulera de 10 h 30 à 12h, tandis que la seconde, d’une durée de deux heures, débutera à 13 h 30.

« Ce sera la première visite de Chantal Gosselin au Saguenay. Pour l’avoir expérimentée, je vous assure que son approche est agréable, même que c’est trop le fun. Les gens chantent sans même s’en rendre compte. On écoute les autres et on embarque », m’a raconté Lyne Rompré, plus tôt cette semaine.

Il faut débourser 25 $ pour faire partie du cercle de chant spontané, ce qui constitue un prérequis en vue du second rendez-vous – là aussi, les frais s’élèvent à 25 $.

Associée à La Gaillarde, qui regroupe des choristes provenant de plusieurs régions du Québec, dont le Saguenay–Lac-Saint-Jean, Lyne Rompré demande aux personnes intéressées de s’inscrire d’ici au 18 mars, en téléphonant au 418 695-0435.


« Ce sera la première visite de Chantal Gosselin au Saguenay. Pour l’avoir expérimentée, je vous assure que son approche est agréable. [...] Les gens chantent sans même s’en rendre compte. On écoute les autres et on embarque. »
Lyne Rompré

Elle en profite pour spécifier que les ateliers animés par Chantal Gosselin ne doivent pas être confondus avec le concert de chant choral, lequel aura lieu au même endroit, le 31 mars, à 14 h. Il s’agit d’une autre initiative de La Gaillarde.

« Nous attendons une centaine de personnes aux ateliers. Ce sera une belle occasion de s’initier au chant parce que l’animation est géniale. Chantal Gosselin sait comment cibler chaque participant. Personne ne se sent seul », assure Lyne Rompré.