Une bonne foule a assisté au spectacle de Bodh'atkan, samedi soir, dans le cadre de Kénogami en fête.

Bodh'aktan à Kénogami en fête: un classique infatigable

Le groupe Bodh’aktan s’est arrêté à Kénogami en fête, samedi soir. Fidèles à leurs habitudes, les sept musiciens ont fait bouger la foule avec leurs rythmes traditionnels, saupoudrés d’inspirations celtiques, folk et punk.

Ce mélange épicé est devenu une habitude pour les amateurs de musique de la région, mais la recette est la bonne et elle plaît. Le site de la grande scène était pratiquement rempli à pleine capacité pour accueillir le groupe québécois.

«Kénogami, es-tu en forme?», a demandé l'un des membres du groupe avant d'entreprendre la troisième pièce de la soirée, en utilisant un cliché vieux comme le monde, mais qui ne perd pas de son efficacité. Bodh’aktan a enchaîné les chansons dès son arrivée sur scène, à 21h tapant, tel que promis.

Conclusion dimanche

La programmation est riche dimanche, pour la dernière journée de la 17e édition de Kénogami en fête. Ça débute dès 11h avec les coups de coeur du Festival de la chanson de Saint-Ambroise, suivi des étudiants du Conservatoire de musique de Saguenay, à midi. Les étudiants en musique du Collège d’Alma prendront ensuite la relève.

À 15h15, l’artiste country folk Sara Dufour, originaire de Dolbeau-Mistassini, devrait offrir une prestation animée et rythmée pour ce qui sera le clou du festival.

Un dîner tourtière sera aussi servi, dimanche.