Bobby Bazini a offert une prestation solide devant le public du Théâtre du Palais municipal de La Baie, mercredi soir.

Bobby Bazini conquiert le public de La Baie

Une voix solide. Des compositions efficaces. Une timidité attachante. Bobby Bazini a conquis le public du Théâtre du Palais municipal de La Baie mercredi soir alors que quelque 800 personnes s'étaient donné rendez-vous pour entendre ses pièces. Le jeune auteur-compositeur-interprète a proposé un spectacle issu d'un mélange de nouveautés et de titres moins récents, à la hauteur du succès qu'il connaît partout où il passe. 
Il était 20 h 45 lorsque l'élancée silhouette de Bobby Bazini est apparue sur scène sous les applaudissements du public. L'artiste n'a pas perdu de temps. Il a pris sa guitare, puis en moins de deux, sa voix puissante a résonné dans la salle. 
La voix de Bobby Bazini a rempli tout l'espace, appuyée en beauté par celles de deux choristes et les notes de quatre musiciens. 
C'est ainsi qu'il a amorcé la soirée avec Blood's Thicker Than Water, premier titre de son troisième opus Summer Is Gone, sorti en novembre dernier. Strangers puis Oh Katy, pièce de Better In Time, ont suivi avant que l'artiste s'adresse à la foule une première fois. 
« Je suis bien content d'être ici. Ça fait longtemps que je suis venu dans cette salle-là. Dans ce temps-là, je parlais un peu moins. Bienvenue dans la tournée Summer Is Gone », a-t-il affirmé. 
Le ton de la soirée était donné. Bobby Bazini est en pleine possession de la scène musicalement, mais malgré les années qui passent et les spectacles qui se suivent un peu partout, parler au public demeure un exercice ardu. Qu'importe, l'auteur-compositeur-interprète n'a pas besoin de plus de mots, puisqu'il s'exprime de façon admirable par ses chansons. 
Le public du Théâtre du Palais municipal qui a répondu à l'invitation de Diffusion Saguenay a été attentif tout au long de la soirée. Il a suivi l'artiste partout où celui-ci a voulu l'entraîner, bougeant de la tête et applaudissant chaudement chaque pièce afin de manifester son appréciation. 
L'auteur-compositeur-interprète a alterné entre la guitare acoustique, la guitare électrique et le clavier. Seul avec sa guitare acoustique, il a notamment proposé un « medley » de quelques pièces qui n'auraient pu être présentées sur scène autrement. Le public s'est laissé porter par ses notes et sa voix. 
L'artiste a aussi pris quelques minutes pour parler de sa collaboration avec Chris Stapleton, artiste country avec qui il a écrit quelques pièces. « On ne s'est pas parlé pendant la session, donc c'était parfait pour moi », a-t-il rigolé. 
Bobby Bazini a présenté l'ensemble des pièces de son dernier opus, ainsi que quelques pièces issues de ses précédents, notamment Bubblegum et Cold Cold Heart.
Heure de tombée oblige, Le Quotidien a dû quitter la salle de spectacle avant le rappel. C'est donc dire que la journaliste n'a pas eu l'occasion d'entendre le dernier succès radio de l'artiste qui figure sur son dernier album. C'est la vie ! 
Valérie Boivin 
La première partie de la soirée a été assumée par Valérie Boivin. L'auteure-compositrice-interprète, que le public a pu découvrir dans Star Académie en 2005, a pu proposer quelques-unes de ses pièces devant les siens, elle qui est originaire de Jonquière. La jeune femme qui agit à titre de choriste pour Bobby Bazini dans le cadre de la présente tournée, s'est vu offrir par l'artiste la possibilité de se charger de la première partie du spectacle. La chanteuse a profité de l'occasion pour offrir une pièce issue de son EP paru en 2011, mais aussi de nouvelles compositions anglophones prometteuses.