Le spectateur suit Bella tout au long de ses aventures qui l'amèneront à toucher les nuages et voler.

Bella la marionnette: le rêve de voler

Avez-vous déjà rêvé de voler? La jeune Bella, personnage principal de la pièce éponyme de la compagnie française Le clan des songes, rêve de découvrir le monde vu d'en haut. La marionnette était sur la scène de la salle Murdock de Chicoutimi, jeudi matin dans le cadre du Festival international des arts de la marionnette de Saguenay.
Sans ses chaussures et son noeud dans les cheveux, Bella est désormais plus légère pour voler.
La jeune Bella tente par tous les moyens de réaliser son rêve d'aller rejoindre les nuages.
Bella est une petite fille curieuse, qui se questionne beaucoup et qui grandit en observant le monde qui l'entoure. Elle rêve secrètement de voler pour aller rejoindre les nuages qui s'illuminent constamment autour d'elle. Vêtue d'une robe orange et de souliers verts un peu trop grands pour elle, l'enfant essaye tant bien que mal d'aller toucher les nuages.
Le théâtre d'ombres permet au spectateur de se plonger totalement dans l'univers poétique et imaginaire de l'histoire. Les marionnettistes sont cachés et chacun se laisse prendre au jeu, oubliant parfois que Bella est une marionnette, tant ses gestes sont humanisés. Aucune parole ne sort de la bouche de Bella, ce qui n'empêche pas de comprendre l'histoire et de s'attacher à la fillette. La musique rythme chacun de ses mouvements et contribue à l'atmosphère magique du spectacle.
Même encouragée par les nombreux enfants présents dans la salle, la jeune fille ne parvient pas à atteindre son objectif. Lorsqu'un arbre apparaît sur le côté de la scène, Bella y voit l'occasion de se rapprocher un peu plus du ciel. Elle tente tant bien que mal de l'escalader et essuie quelques chutes, ce qui provoque les rires des enfants. Lorsque le noeud dans ses cheveux se transforme en papillons qui volent autour d'elle, la salle est surprise et conquise. La manipulation des marionnettes crée un effet d'apesanteur et de légèreté. Les jeux de lumière sont aussi utilisés pour permettre de créer plusieurs univers. Les éclairs de lumières ajoutent à la déception de Bella lorsqu'elle n'arrive pas à voler.
Quand une chauve-souris arrive sur scène pour s'accrocher aux cheveux de Bella, personne n'imagine que c'est cette bête qui va en réalité lui permettre de voler. Les cheveux à la verticale sur la tête, Bella revient sur scène après s'être fait tirée de bord en bord de la scène, quand tout à coup, sa robe orange s'enlève pour révéler une robe rouge, plus légère qui va lui permettre de s'élever.
Tout en finesse et en poésie, Bella s'envole désormais vers les nuages qui s'illuminent lors de son passage. La fillette, devenue adolescente, se transforme finalement en nuage afin de répandre de la pluie d'étoiles sur Terre. Rien n'est laissé au hasard dans cette aventure féérique et attachante, et l'histoire de Bella a su mettre des étoiles dans les yeux des petits et grands.
La compagnie Le clan des songes présentera un deuxième spectacle intitulé Bout à bout, à la salle Oprhée d'Arvida, samedi 29 et dimanche 30 juillet.