Des élèves de musique-étude de la polyvalente de Normandin ont ouvert la première soirée du Festival Dédé Fortin qui affichait complet avec 400 personnes pour le souper d'ouverture.

Beaucoup de monde sous le chapiteau

C'est aujourd'hui que les huit groupes sélectionnés pour participer au Festival Dédé Fortin vont monter sur scène.
Après une pause d'un an, le concours de groupes musicaux revient en force avec une nouvelle formule. Les formations vont interpréter quelques chansons et, à la fin de la soirée, le jury va en sélectionner quatre qui se produiront le lendemain pour tenter de remporter ce prestigieux prix.
Jeudi, le souper dans les rues a été fort populaire. Les 400 places disponibles sous le chapiteau étaient prises. «Nous sommes contents de la réponse des gens. On a même dû refuser du monde qui souhaitait venir souper avec nous», a souligné un des responsables, Éric Bhérer.
Après le souper, les convives ont eu droit à un spectacle donné par les musiciens de la concentration musique de la polyvalente de Normandin. Pour la première fois, ils ont pu entendre la pièce thème du festival.
Ce soir, après la prestation des huit formations participantes, l'hommage aux Colocs avec Suite 2116 va se produire sur la fameuse rue Principale.
Samedi, après la finale, les parrains de l'événement, Vilain Pingouin, viendront clore les activités. Durant la journée, on axe sur la famille avec un dîner hot-dog, de l'animation et des structures gonflables ainsi que de la danse country.
Un passeport au coût de 15$ est en vente. Le prix d'entrée par soir est de 10$.