Magali Baribeau-Marchand aura la chance de montrer une partie de sa production à Athènes, par l'entremise du Centre Bang. Parmi les oeuvres qui feront le voyage, on remarque celle-ci, qui provient d'une nouvelle série qui amène l'artiste à intervenir sur des photographies existantes.

Bang sera présent à Art Athina

On savait déjà que Mathieu Valade, Cindy Dumais et Julien Boily participeraient à la foire Art Athina, un événement d'envergure internationale tenu à Athènes, où ils se rendront de leur propre chef. Ce qu'on ignorait, c'est que trois autres artistes de la région y seront représentés à l'initiative du Centre Bang.
<p>Cette oeuvre de Jean-Jules Soucy sera présentée à Athènes à la fin du mois, à l'occasion d'une foire internationale consacrée à l'art contemporain. </p>
<p>Ces oeuvres, imaginées et réalisées respectivement par Caroline Fillion, Jean-Jules Soucy et Magali Baribeau-Marchand, seront en vedette à la foire Art Athina.</p>
Ces heureux élus sont Jean-Jules Soucy, Magali Baribeau-Marchand et Caroline Fillion. Le Baieriverain sera présent grâce à ses oeuvres, alors que ses consoeurs feront le voyage en compagnie de la coordonnatrice artistique Anick Martel. Du 26 au 29 mai, elles accueilleront les visiteurs au stand réservé par le centre d'artistes établi à Chicoutimi.
La sélection des artistes a été effectuée par le comité de programmation de Bang. «On cherche à présenter des oeuvres récentes, faciles à transporter et susceptibles d'intéresser le marché international de l'art. C'est aussi l'occasion de montrer ce que fait Bang, quel est son rôle», souligne Anick Martel.
Chacun des invités de Bang disposera d'un mur pour afficher son travail. Caroline Fillion accrochera des tableaux réalisés dans les derniers mois, tandis que Magali Baribeau-Marchand ménagera une place au fanzine qu'elle dirige, Lapin Lièvre, ainsi qu'à une nouvelle série qui l'amène à travailler sur des photographies existantes.
Quant à Jean-Jules Soucy, dont l'oeuvre est si dense, si multiforme, il vivra à Athènes par l'entremise de quelques créations représentatives de ses préoccupations et de sa manière à lui, si singulière. «Il y aura des oeuvres numériques provenant de sa série des Mona Lisa, en plus d'une pièce référant à Michel-AnJell-o», révèle Anick Martel.
Pour illustrer l'importance d'Art Athina, mentionnons que l'an dernier, 40 000 visiteurs y ont jeté un oeil. Cette foire est l'une des plus importantes en ce qui touche l'art contemporain. «On ne peut y participer que sur invitation et dans le cas de Bang, ça découle d'une série d'engagements à l'international», précise Anick Martel.