En 2017, Jean-Pierre Bouchard a reçu le prestigieux Prix Jean-Guy-Barbeau, remis par le Conseil des arts de Saguenay pour la reconnaissance de l’excellence.
En 2017, Jean-Pierre Bouchard a reçu le prestigieux Prix Jean-Guy-Barbeau, remis par le Conseil des arts de Saguenay pour la reconnaissance de l’excellence.

Ballet contemporain en triptyque

Le compositeur Jean-Pierre Bouchard offrira bientôt au public un avant-goût de ballet contemporain avec Triptyque, nocturne entre deux mondes. Le 8 décembre prochain, dès 19 h 30, le Studio de démonstration de l’École Florence Fourcaudot sera le théâtre du dernier-né de M. Bouchard, qui jette ici les bases d’un éventuel concert.

« Ça fait longtemps que je suis là-dedans, explique d’entrée de jeu M. Bouchard. C’est un projet qui me tenait à coeur. »

Le compositeur raconte que le plan initial a été présenté à plusieurs paliers de gouvernement, mais n’a pas été financé. Le Triptyque est donc « un résumé, une concentration du projet qui donne un petit avant-goût ».

Le concert a été monté à effectif réduit, avec trois danseurs et quatre musiciens, dont Jean-Pierre Bouchard. La production est réalisée avec le soutien du Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ) et du Centre d’expérimentation musicale (CEM), dont M. Bouchard est un membre fondateur.

Tryptique, nocturne entre deux mondes est l’histoire d’une « femme itinérante qui tombe dans un demi-coma et commence à rêver ». Un voyage nocturne en trois tableaux, soit la rue, la nuit et le passage. Pour Jean-Pierre Bouchard, le concert est à la fois l’occasion de voir comment un plus gros projet pourrait être orienté, tout en présentant la danse contemporaine à un public qui ne la connaît pas toujours : « Je veux rendre la musique contemporaine accessible. La musique que moi je fais, je la compose pour que les gens l’aiment. Je ne veux pas perdre les gens avec quelque chose de trop intellectuel. Je fais ça pour les gens. »

Pour ce concert, M. Bouchard s’est entouré de danseurs et de musiciens d’expérience. Il compte également parmi ses collaborateurs l’autrice Élisabeth Vonarburg, à qui il a commandé l’écriture d’un livret de ballet pour accompagner la représentation.

Jean-Pierre Bouchard croit que sa pièce musicale sera une occasion unique pour le public de faire une incursion dans le monde de la musique contemporaine, le temps d’une fin de semaine. « La danse contemporaine c’est assez accessible, si on veut. Ce n’est pas rébarbatif, ça peut être très emballant. C’est un genre de théâtre musical, et les danseurs contemporains ce sont des athlètes. C’est impressionnant esthétiquement. »

M. Bouchard rappelle que le milieu culturel est important, et que le Saguenay-Lac-Saint-Jean a la chance de regrouper beaucoup d’artistes. Il est d’avis que son spectacle « peut aider à développer le goût de la musique et de la danse ».