Sébastien Simard est le seul homme derrière tout le projet d’Azaro 73.

Azaro 73: un artiste de la région sort son premier album

Sébastien Simard, originaire de Dolbeau-Mistassini, a récemment commercialisé le premier album de son projet solo, Azaro 73. Depuis peu, Kehaëm est offert pour écoute et achat grâce à la plateforme Bandcamp.

Kehaëm est le produit final fabriqué à 100 % par Sébastien Simard. Celui-ci y oeuvre à titre d’artiste principal et de producteur. C’est lui qui enregistre les chansons en plus d’y jouer de tous les instruments.

La couverture de l’album Kehaëm est un concept de Sébastien Simard, illustré par le frère de celui-ci, qui est infographiste.

Questionné à savoir ce qui l’a poussé à se lancer dans le domaine de la musique électro, Sébastien Simard affirme avoir mis en branle un projet de longue date. « Depuis 20 ans, j’organise des événements électros, mais quand j’ai su que ce qu’on entendait, c’était live, ça m’a fait comprendre que moi aussi, je pouvais faire cette musique. Au début, on savait que c’était de l’énergie ce qu’on entendait, mais c’est plus que des bruits faits par ordinateur. »

Si Kehaëm est produit à partir d’une batterie électronique, Sébastien Simard aimerait toutefois explorer un autre instrument dans l’éventualité d’un deuxième album : le tambour amérindien. Son parcours musical est d’ailleurs grandement influencé par la spiritualité et les légendes autochtones et bouddhistes. « Pour moi, il y a un lien à faire entre électro et chamanisme. Dans l’électro, il y a quelque chose qui relève du mantra, avec le son et les fréquences. Dans ma musique, il y a beaucoup d’influences amérindiennes et tibétaines, c’est pourquoi j’utilise des mantras de mots dans mes chansons. » Le nom de son projet, Azaro 73, est également tiré d’une légende québécoise.

Sébastien Simard ne sait toujours pas où l’avenir le mènera, côté musical. « C’est certain que j’aimerais faire ça à temps plein, mais je ne sais pas encore si mon album sera un succès. » Il prévoit toutefois incorporer sa propre musique dans ses futurs spectacles de DJ, des représentations qui lui permettront de remixer ses créations.