Le site Web pour téléphone mobile Motto est accessible gratuitement depuis le 28 mai.
Le site Web pour téléphone mobile Motto est accessible gratuitement depuis le 28 mai.

Avec Motto, la Dolmissoise Marie-Pier Gauthier s’investit dans l’innovation

Derrière Motto, le site Web pour téléphone mobile conçu par le Studio interactif de Montréal, il y a Marie-Pier Gauthier, originaire de Dolbeau. Associée depuis huit ans à l’Office national du film (ONF), elle est devenue la première femme à occuper les fonctions de productrice au sein des studios interactifs de l’ONF en 2019. C’est en cette qualité que la Jeannoise a participé au vaste chantier qu’a représenté l’oeuvre imaginée par le réalisateur Vincent Morisset et l’écrivain Sean Michaels.

Les places disponibles étaient rarissimes : deux à Montréal, trois à Vancouver. On sait également que dans le milieu des nouvelles technologies, les hommes assument une forte présence, presque une hégémonie. À l’ONF, en revanche, la culture est différente, ce qui a facilité la transition. « Ici, les producteurs ont toujours été inclusifs. Il se fait beaucoup de transmission de connaissances », a fait valoir Marie-Pier Gauthier au cours d’une entrevue téléphonique accordée au Progrès.

Son cheminement aussi pourrait étonner. Comment cette diplômée du cours Art et technologie des médias au Cégep de Jonquière, spécialisée en presse écrite, a-t-elle bifurqué vers la création d’oeuvres interactives ? L’élément déclencheur fut sa participation au projet MTL en 12 lieux, il y a 13 ans. Cette série chapeautée par Urbania a ouvert de nouvelles perspectives à celle qui, jusque là, avait travaillé comme recherchiste sur des séries documentaires.

« C’était le virage numérique. Quand j’ai vu mon contenu transposé sur le Web, j’ai fait : ‘‘Wow ! ’’ Or, c’est arrivé à un moment où je me demandais comment il serait possible d’évoluer en tant que recherchiste. J’ai donc pris mon bagage documentaire pour créer des oeuvres originales sur un support numérique, après avoir complété une formation à l’INIS (Institut national de l’image et du son) pour devenir productrice en médias interactifs. Ensuite, je suis entrée à l’ONF », relate Marie-Pier Gauthier.

Originaire de Dolbeau, Marie-Pier Gauthier assume la fonction de productrice à l’Office national du film. C’est en cette qualité qu’elle a participé à la création de Motto. La plateforme favorise la participation de ceux qui la découvrent, les invitant même à contribuer avec une vidéo ou une photo. Chaque fois, leur visage est caché par leur nom, comme sur cette photo de la productrice.

Son arrivée dans la boîte ne pouvait mieux tomber, puisque celle-ci venait d’investir le champ virtuel avec le même abandon que les univers du dessin animé et du documentaire à l’époque des McLaren et Perreault. Les médiums changent, mais pas la philosophie qui guide l’auguste société. « J’ai le sentiment de perpétuer une tradition d’innovation, tandis que la mission reste la même, soit d’amener un point de vue canadien sur le monde », énonce la productrice.

Un livre interactif

La gestation de Motto, étalée sur trois ans, témoigne de la liberté dont jouissent les créateurs. Tout est parti d’une réflexion de Vincent Morisset sur la mémoire, ainsi que la manière dont on fabrique le sens. « Pendant un an, il a mené des essais avec la vidéo, le computer vision, pour voir comment ça pouvait s’articuler. Ça prenait toutefois une trame narrative pour lier ces idées. C’est là que Sean Michaels est arrivé », rapporte Marie-Pier Gauthier.

L’écrivain a proposé que Motto, le narrateur, évoque sa rencontre avec Septembre, un esprit bienveillant. « C’est là-dessus que se sont greffées de petites vidéos, une histoire comportant six chapitres d’une durée de 15 minutes chacun. Ça prend un téléphone intelligent pour la vivre et ça peut se faire à l’extérieur comme à l’intérieur. Bien que l’arc narratif soit le même, il y a des différences », décrit la productrice, dont le rôle fut d’assurer la gestion du projet.

Elle compare ce livre interactif à une chasse au trésor, puisque les participants sont invités à mettre leur grain de sel. On peut leur demander de produire une photo ou une vidéo qui, de manière organique, sera imbriquée au scénario. Le tout est mis au service d’une vision poétique, un voyage que chacun est libre de vivre comme ça lui chante, sans avoir besoin de connaissances pointues en matière de technologie.

« C’est le projet dont Vincent est le plus fier, un projet magnifique, ambitieux par la forme, alors que l’utilisation est simple, intuitive. On veut que ça rejoigne les gens qui ne sont pas des convertis à la création numérique, mais qui aiment la culture et souhaitent vivre des expériences. J’en suis convaincue. Cette oeuvre va marquer son temps. Dans le futur, on va s’y référer », soutient Marie-Pier Gauthier.

Pour découvrir le projet, www.motto.io