Phil Desgagné, président de Diffusion Saguenay, Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière, Sébastien Ross, directeur exécutif des opérations au Québec de Rio Tinto, et la mairesse de Saguenay, Josée Néron, ont annoncé un partenariat pour l’aménagement d’un laboratoire de captation audiovisuelle au Théâtre Palace Arvida.

Art et technologie des médias aura son laboratoire de captation au Théâtre Palace

Le projet de rénovation du Théâtre Palace Arvida, au coût de 7,7 M $, est l’occasion pour Diffusion Saguenay d’offrir un nouvel outil d’apprentissage aux étudiants d’Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière, avec l’aménagement d’un laboratoire de captation audiovisuelle en partenariat avec Rio Tinto.

Mardi, le président de Diffusion Saguenay, Phil Desgagné, a annoncé une participation triennale de 180 000 $ de Rio Tinto via le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada, pour l’aménagement du nouveau laboratoire. Il était accompagné de Raynald Thieault, directeur du Cégep de Jonquière, Sébastien Ross, directeur des opérations au Québec de Rio Tinto, de la mairesse de Saguenay, Josée Néron, et de plusieurs conseillers municipaux de l’arrondissement de Jonquière.

Le nouveau laboratoire sera aménagé au sous-sol du Palace et comprendra un local climatisé et insonorisé. Il servira au déploiement de la régie mobile de télévision d’ATM et reproduira un milieu de travail professionnel pour la captation de spectacles, le découpage et la réalisation. Une cinquantaine d’étudiants de télévision devraient utiliser annuellement le laboratoire, en plus d’étudiants d’autres options, entre autres pour la production d’une dizaine de captations.

Selon M. Desgagné, la rénovation actuelle du Palace permet d’installer tout le filage et les connexions nécessaires au fonctionnement du laboratoire.

Aucun achat de nouveaux équipements ne sera nécessaire par le Cégep de Jonquière, puisque la régie de captation mobile HD-HDR et ses huit caméras seront mises à contribution.

Le chantier de rénovation du Palace, entamé le 31 octobre, est au stade de la fin de la démolition intérieure. L’agrandissement avec l’escalier extérieur et son rideau de verre est aussi entrepris. M. Desgagné a mentionné que lors de l’inauguration de la salle, les spectateurs retrouveront une très bonne qualité sonore, en raison de l’embauche d’un acousticien.

Lors de la présentation, MM. Thibeault et Ross ont souligné l’importance de développer des maillages et des collaborations entre les secteurs public et privé.

M. Ross a rappelé que le Palace a été érigé en 1926 par Alcan. Lors de la négociation de l’entente, il a été convenu que le Palace conserverait son nom, alors que la scène portera le nom Rio Tinto.

M. Desgagné a mentionné que des discussions ont lieu avec des partenaires potentiels pour que le Palace puisse porter le nom d’un commanditaire éventuellement, mais que le mot Palace demeurerait vivant.

La mairesse Néron a souligné l’importance de redonner ses lettres de noblesse à l’édifice dans le contexte où Saguenay, en tant que ville étudiante, souhaite attirer des étudiants de l’extérieur de la région.

Mme Néron a rappelé que la rénovation du Palace entraîne un investissement de 2,9 M $ provenant de la Ville, 2,3 M $ du ministère de la Culture et 1,6 M $ de Patrimoine Canada, tandis que les 817 000 $ résiduels sont assumés via une hypothèque par Diffusion Saguenay.