Voué à faire connaître et apprécier la littérature québécoise et franco-canadienne, l’organisme Communication-Jeunesse a mis sur pied un projet de médiation qui favorise la rencontre du jeune lectorat avec les créateurs autochtones d’ici. Ainsi, la tournée À la rencontre des Premières Nations, déployée dans différentes localités, permet à un grand nombre de jeunes du primaire et du secondaire de bénéficier de rencontres avec des créateurs des Premières Nations habitant leur région respective.
Voué à faire connaître et apprécier la littérature québécoise et franco-canadienne, l’organisme Communication-Jeunesse a mis sur pied un projet de médiation qui favorise la rencontre du jeune lectorat avec les créateurs autochtones d’ici. Ainsi, la tournée À la rencontre des Premières Nations, déployée dans différentes localités, permet à un grand nombre de jeunes du primaire et du secondaire de bénéficier de rencontres avec des créateurs des Premières Nations habitant leur région respective.

Apprivoiser l’écriture avec Marie-Andrée Gill

La Fabrique culturelle
Télé-Québec
Sensibiliser les jeunes aux questions autochtones et favoriser la réflexion et l’échange: c’est ce à quoi s’est attardée l’auteure Marie-Andrée Gill à l'occasion d’une courte résidence réalisée pour des écoliers de Saint-Félicien ainsi que pour ceux de sa communauté, à Mashteuiatsh. L’expérience a permis à l’écrivaine innue de proposer quelques ateliers en vue de transmettre sa culture et son goût pour la création littéraire. La Fabrique culturelle de Télé-Québec nous partage quelques moments de ces rencontres réalisées cet automne.

CRÉDITS

Télé-Québec Saguenay–Lac-Saint-Jean 

Réalisatrice, caméraman et monteuse: Sylvie Gravel 

Technicienne de production: Julie Pelletier 

Coordonnateur: Jocelyn Robert 

 

Crédit œuvres : Chauffer le dehors (La Peuplade), de Marie-Andrée Gill, et Bâtons à message/Tshissinuatshitakana (Mémoire d'encrier), de Joséphine Bacon


Remerciements à Johane Langlais, de la bibliothèque de Mashteuiatsh; à Nathalie Cauchon et à Dominique Bégin, de l’école Amishk; à Nadia Boily et à Danielle Lapierre, de la bibliothèque de Saint-Félicien; à Nancy Delisle, de l’école Hébert; et à Isabelle Chartrand-Delorme, de Communication-Jeunesse.