Le Quotidien
L’Inter s’est rapidement enflammé avec Angel Forrest.
L’Inter s’est rapidement enflammé avec Angel Forrest.

Angel Forrest survoltée au Festival jazz et blues

Guillaume St-Pierre
Guillaume St-Pierre
Le Quotidien
Coqueluche des amateurs et invitée de longue date du Festival jazz et blues de Saguenay, la fougueuse Angel Forrest a solidement ancré la 23e édition, mardi soir, alors qu’elle foulait les planches du restaurant L’Inter. L’interprète féminine s’est accaparé avec brio un répertoire mélangeant les compositions originales et les classiques revisités, auquel les mélomanes n’ont pas résisté bien longtemps.