Andréanne A. Malette était de passage dans la région cette semaine pour présenter son nouvel opus, un album éponyme qui contient notamment les succès Fou et Ici et ailleurs.

Andréanne A. Malette: «c'est 100% moi sur le disque»

Portée par le succès de ses premiers extraits Fou et Ici et ailleurs, Andréanne A. Malette est en contrôle plus que jamais quelques jours après la sortie de son nouvel album, un opus qui porte son nom, tout simplement, puisqu’il est à l’image de l’auteure-compositrice-interprète qui l’a aussi produit.

Andréanne A. Malette a lancé son deuxième album le 3 novembre. Depuis quelques jours, elle parcourt le Québec pour présenter le fruit de son labeur. Sa tournée de spectacles s’amorcera en janvier prochain. Déjà, une vingtaine de dates figurent au calendrier qui risque d’être chargé. Aucune date n’est arrêtée pour la région, mais ça ne saura tarder. 

Le premier extrait d’Andréanne A. Malette, Fou, tourne depuis des mois dans les radios. « Fou a été numéro 1 du top 40 pendant 16 semaines. Aujourd’hui, Ici et ailleurs, mon deuxième extrait, et Fou sont en huitième et neuvième positions. Ça va vraiment bien », confirme l’auteure-compositrice-interprète qui mesure de plus en plus l’impact des succès radiophoniques. 

« Ça change la donne. Ça change le rapport avec le public en spectacle. C’est nouveau pour moi. »

Andréanne A. Malette est particulièrement fière du succès de ses nouvelles pièces. 

« C’est 100 % moi sur le nouveau disque. C’est mes décisions, mon œuvre. La fierté est décuplée », affirme-t-elle.

Le choix de s’autoproduire était assez naturel pour celle qui a connu les grosses boîtes. « On me disait que ça prendrait deux ans produire le disque. Je trouvais ça trop long. J’ai tout fait moi-même et ç’a pris aussi deux ans », affirme-t-elle en riant. « Par contre, j’ai travaillé tout le long, au lieu d’attendre. »

Andréanne A. Malette a porté tous les chapeaux. Elle a aussi pu choisir chaque personne qui l’a accompagnée dans le processus. « Depuis que je fais tout toute seule, je n’ai jamais été aussi bien entourée », affirme celle qui a réalisé l’album avec Luc Tellier. 

L’opus est composé de 12 titres dont plusieurs ont été choisis par le public. « J’ai fait trois spectacles où je proposais 20 nouvelles chansons guitare et voix. Les gens votaient sur une feuille, avec des crayons que j’avais moi-même aiguisés. Ils notaient leur appréciation », explique-t-elle. 

Fou devait déjà se retrouver sur l’album, mais c’est le public qui a sélectionné Ici et ailleurs.

« Comme je produisais l’album moi-même, j’étais collée sur le projet. Habituellement, il y a une équipe pour t’aiguiller. J’ai pris les gens du public pour mes directeurs artistiques. »

L’album traite de santé mentale, de confiance en soi, de son besoin de nature et de l’amour sous toutes ses formes. 

« Le premier album a été réalisé sur sept ans. Celui-ci sort trois ans après le premier. Il est inspiré de trucs plus personnels. »

Écrire musique et paroles est une partie du métier qui plaît particulièrement à l’artiste qui a grandi à Granby. 

Même si le grand public l’a découvert à Star Académie en 2012, elle assure qu’elle n’a jamais été une interprète. 

« La première chanson que j’ai jouée, c’était une composition. Après avoir composé pendant quatre ans, je me suis dit qu’il faudrait bien que la voix suive. J’ai suivi des cours, mais pour moi, l’action de chanter est difficile. Par contre, ça vient avec le bonheur d’être sur scène. Je suis réellement auteure, compositrice et interprète, dans cet ordre. »

Le nouvel album éponyme d’Andréanne A. Malette est actuellement sur les tablettes. Pour connaître ses dates de spectacles, visitez le andreanneamalette.com.