La directrice générale, Christine Boily, le chef et directeur artistique Jean-Michel Malouf (gauche) ainsi que David Ellis (droite) ont lancé la 40e saison de l’OSSLSJ.

40e saison de l'OSSLSJ: entre nostalgie et audace

À la fois le chef d’orchestre et directeur artistique Jean-Michel Malouf et l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean (OSSLSJ) soufflent cette année leurs 40 bougies. Le répertoire et les artistes invités pour cette nouvelle saison sont savamment équilibrés entre la rétrospective et l’arrimage moderne. Tous les publics y trouveront d’ailleurs leur compte, des amateurs de Klô Pelgag en passant par les jeunes curieux devant le classiRque, sans oublier les passionnés des compositeurs passés à la postérité.

Rassemblés au Conservatoire de Chicoutimi jeudi, la directrice générale de l’OSSLSJ, Christine Boily, le chef Jean-Michel Malouf et le violoncelliste du quatuor Saguenay, David Ellis, ont présenté la programmation de la saison 2018-2019. Quatre séries permettront de s’immiscer à la fois dans l’univers des grands concerts, de la musique de chambre, de la découverte musicale et de la relève. Les voyages musicaux auxquels sont conviés les mélomanes comprennent évidemment le classique, mais aussi l’opéra, les lectures et l’humour, voire le théâtral.

Les noces d’émeraude de l’ensemble musical seront en premier lieu célébrées les 29 (Théâtre Banque Nationale) et 30 septembre (Salle Maria-Chapdelaine) prochains, sous la direction du chef fondateur de l’OSSLSJ, Jacques Clément. Le concert intitulé 40 ans et encore classique revisite partiellement le programme original présenté en 1978, avec une certaine touche d’évolution. L’oeuvre Kaléidoscope du compositeur Pierre Mercure ouvrira le bal, suivie du concerto pour piano no.5 (L’Empereur) de Beethoven qui sera assumée par la talentueuse Jacinthe Couture. La plus longue des symphonies de Mozart (symphonie no.4, Jupiter) fermera le récital, dont l’accès sera gratuit à Dolbeau-Mistassini à l’occasion des Journées de la culture. 

Des airs d’opéra résonneront à la fois à la salle Michel-Côté d’Alma (25 novembre) et au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi (24 novembre) alors que le baryton soliste originaire de la région, Jean-François Lapointe, visitera les répertoires de Verdi, Bizet et Rossini avec le choeur symphonique de l’orchestre. Le chef invité Alain Trudel, qui fut l’un des professeurs du maestro Malouf, dirigera pour sa part le 24 mars (au TBN) un concerto intitulé Harmonies boréales, avec des pièces de résistance telle la symphonie no. 4 de Tchaïkovski. Enfin, une autre rétrospective, mettant en vedette cette fois le Quatuor Saguenay, le Choeur symphonique ainsi que certains membres de l’OSSLSJ, aura lieu au TBN le dimanche 28 avril. Cette Aventure symphonique de 1979 à aujourd’hui bouclera la boucle. « Jacques Clément sera de retour afin de diriger l’une des pièces de ce concert entièrement québécois, où le Quatuor officiera presque comme soliste », s’enthousiasme le maestro Malouf, à la barre de l’ensemble musical depuis 2016.

Collaboration éclatée

L’année 2019 débutera avec une association pour le moins inusitée, mais prometteuse avec l’auteur-compositeur-interprète Klô Pelgag, qui s’unira à l’orchestre le 24 janvier au TBN. « Elle est vraiment unique en son style et sa voix intéressante ajoutera beaucoup de profondeur à l’univers unique que constituera notre rencontre », ajoute Jean-Michel Malouf. La directrice de l’Orchestre, Christine Boily, ne cache pas que l’organisation tente de séduire une nouvelle clientèle. En partenariat avec Diffusion Saguenay, ce concert, qui a déjà été présenté aux FrancoFolies l’an dernier justement sous la direction de Nicolas Ellis, fils de David, membre du Quatuor Saguenay, promet beaucoup.

D’autres nouvelles positives furent annoncées lors du lancement, notamment une augmentation de la fréquentation aux spectacles de la saison 2017-2018 ainsi qu’un regain d’intérêt de la part des novices envers l’aile jeunesse de l’Orchestre, qui célèbre ses 30 ans cette année. « À la fois les passionnés, mais aussi les apprentis musiciens sont conviés à intégrer l’orchestre des jeunes. On est ouvert à tout le monde », a conclu Jean-Michel Malouf, précisant qu’il s’agissait d’une expérience très enrichissante, à tous les niveaux. Deux élèves solistes, le violoncelliste François Lamontagne de même que le corniste Sonny Rousseau présentent des spectacles dans le cadre de la série jeunesse. 

L’orchestre symphonique fête ses 40 ans avec une programmation variée.

De nombreuses découvertes

Le volet musique de chambre, dans lequel le Quatuor Saguenay (et sa nouvelle violoniste, Marie Bégin) occupe une place de choix, offrira quatre concerts qui auront lieu à deux reprises le soir des représentations (à 17 h et à 20 h). Marie Bégin entamera la série avec ses préférences (notamment Schubert et Brahms) dès le 30 octobre, et trois autres invités complètent la programmation (dont le clarinettiste Stéphane Fontaine et le pianiste Stéphane Lemelin), parmi lesquels Éric Renald livrera des bribes de la correspondance de Dvorak, dans une soirée à thématique slave.

Adolescents et enfants devraient s’émerveiller devant les ludiques spectacles offerts, à commencer par BOP (ballet, opéra, pantomime) et son sourcier Gougoune ou encore le quintette Buzz qui initie le jeune public au classiRque. La harpiste Valérie Milot déroutera tous les sens avec sa juxtaposition de musique et de technologies nommée Orbis, spectacle sons et lumières où la musicienne progresse à l’intérieur d’une sphère.