Le groupe montréalais Canailles se présentera pour la première fois sur la scène du festival Les Grandes Veillées, samedi, à La Baie.

« On va faire lever le party »

Le groupe Canailles a bien l’intention de faire une bonne première impression au festival Les Grandes Veillées de La Baie, samedi, sur les planches de la Grande Scène.

« On va faire lever le party », a indiqué Érik Evans, le chanteur-compositeur du groupe, lors d’une entrevue téléphonique avec Le Progrès. Le musicien semblait avoir très hâte de monter sur les planches, vers 19 h 30, alors que le groupe jouera pour un public qu’il apprécie beaucoup. « Je ne sais pas, mais chaque fois qu’on va au Saguenay, le party lève vraiment. Je pense que les gens là-bas sont des bons vivants, mais aussi de bons fêtards », a avoué M. Evans.

La formation est aussi très fébrile à jouer juste avant Les Chiens de Ruelles. « Ça risque d’être une belle soirée ! Il va y avoir du monde bruyant, ça, c’est certain », a admis le membre de Canailles.

Le groupe fait un arrêt aux Grandes Veillées alors qu’il a voyagé tout l’été. Ses membres se sont même rendus deux fois en Europe. « On est arrêtés deux fois en France, on a fait le tour de la Gaspésie et quelques arrêts à Québec », a expliqué le chanteur.

À ses débuts, le groupe rêvait de jouer à Tadoussac. Il a largement dépassé ses objectifs. « Depuis nos débuts, il y a huit ans, nous avons joué à l’île de La Réunion, aux États-Unis, nous avons fait le tour du Canada, en passant même par le Yukon. On peut dire que notre groupe a vraiment bien décollé », a expliqué l’homme. Les huit amis ne s’attendaient vraiment pas à ce succès en jouant de la musique ensemble dans les parcs de Montréal.

Une neuvième personne s’ajoutera à la formation pour le spectacle de samedi, à La Baie. Alice Tougas Saint-Jak, une accordéoniste, a subi une tendinite et ne pouvait plus jouer pour un long moment. Maintenant qu’elle est remise à 80 %, selon les estimations du compositeur, l’accordéoniste réintègre le groupe graduellement, et un autre musicien est appelé en renfort.

À la suite de ce spectacle, Canailles retournera sur la route pour compléter une tournée estivale chargée.

Pour ceux qui ne peuvent pas assister au spectacle de La Baie, le groupe reviendra dans la région le 14 septembre, au Cabaret de l’Hôtel Chicoutimi.

La formation montréalaise s’offrira un temps de repos bien mérité, à l’hiver, pour respirer un peu. « Nous allons tous poursuivre des projets dans des directions différentes. Ça va faire du bien de prendre du temps chacun de notre côté, alors que nous passons tellement de temps collés les uns sur les autres. On va pouvoir revenir avec de nouvelles idées et de nouveaux projets », a affirmé M. Évans.

Les membres de Canailles se donnent l’hiver pour réfléchir. Backflips, leur dernier album, est sorti en 2017.