<em>La déesse des mouches à feu</em>: dérangeant, douloureux, mais beau

Arts

La déesse des mouches à feu: dérangeant, douloureux, mais beau

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Dur, dérangeant, touchant, La déesse des mouches à feu, long métrage inspiré du roman du même nom, ne peut laisser indifférent. Le public y suit Catherine dans sa descente aux enfers. Cette fois, la jeune fille ne raconte pas son histoire comme dans le livre. Elle la vit devant nos yeux parfois embués. Ça dérange et ça fait mal, mais c’est beau aussi. Comme l’adolescence.

La déesse des mouches à feu, le roman de Geneviève Pettersen inspiré de sa propre adolescence, a obtenu tout un succès dès sa parution en 2014. Les lecteurs comme les critiques ont encensé l’ouvrage qui plonge au coeur de l’adolescence tumultueuse d’une jeune fille de Saguenay dans les années 90. Le film d’Anaïs Barbeau-Lavalette, qui en est tiré, fera lui aussi certainement sa place.

La vie de Guy Lafleur portée à l’écran

Arts

La vie de Guy Lafleur portée à l’écran

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Quand on entendait scander trois fois de suite ce prénom à l’intérieur du Forum de Montréal, on savait que le Canadien avait une bonne soirée. Guy ! Guy ! Guy !, lancé comme un cri de ralliement, faisait inévitablement trembler tous les gardiens de but de la Ligue nationale de hockey.

Idole d’une — ou plusieurs — génération de partisans de la Sainte Franelle, Guy Lafleur a marqué l’imaginaire au même titre que Maurice Richard ou que Jean Béliveau. Lafleur a rempli les filets adverses et les poches de ses patrons pendant deux décennies avant de voir l’organisation qu’il vénérait lui tourner le dos. Après deux retours au jeu, à New York et à Québec, il accrochera finalement ses patins.

Voilà une petite partie de la trame que Christal Films Production est en train de concocter en vue de la production d’un film sur la vie du célèbre hockeyeur originaire de Thurso, en Outaouais.

Il y a 50 ans: <em>Le Mans</em> ou le crash hollywoodien de Steve McQueen

Cinéma

Il y a 50 ans: Le Mans ou le crash hollywoodien de Steve McQueen

Jean-Louis Doublet
Agence France-Presse
LE MANS — Bien avant le succès de Ford contre Ferrari, sorti en salle en fin d’année dernière, Hollywood s’était déjà essayé il y a 50 ans à capturer le mythe des 24 heures avec le film Le Mans, dont l’acteur principal est Steve McQueen, un désastre critique et financier.

Tourné en août et septembre en décor naturel sur le circuit manceau, le film s’était à l’époque attiré les commentaires acerbes des spécialistes qui n’y retrouvaient pas la lumière de juin, le mois pendant lequel se court traditionnellement cette épreuve légendaire.

Le premier volume des mémoires de Barack Obama sortira après l’élection [VIDÉO]

Arts et spectacles

Le premier volume des mémoires de Barack Obama sortira après l’élection [VIDÉO]

Associated Press
NEW YORK — Le premier volume des mémoires de l’ancien président des États-Unis Barack Obama sortira le 17 novembre, deux semaines après le jour de l’élection américaine. Il s’intitulera A Promised Land et couvrira son ascension rapide et historique à la Maison-Blanche, ainsi que son premier mandat.

La date de publication du deuxième volume n’a pas encore été déterminée.

COVID: Scorsese s’inquiète que le cinéma soit «relégué au second plan»

Cinéma

COVID: Scorsese s’inquiète que le cinéma soit «relégué au second plan»

Michel Comte
Agence France-Presse
OTTAWA — Le cinéma est en train d’être «relégué au second plan et dévalorisé» pendant la pandémie de coronavirus, a averti le réalisateur américain Martin Scorsese lors d’une présentation virtuelle au Festival international du film de Toronto.

«Le fait que les festivals de cinéma continuent d’avoir lieu — improvisent, s’adaptent, font en sorte que tout fonctionne d’une façon ou d’une autre — est très émouvant pour moi», a déclaré l’auteur du film oscarisé Les Affranchis.

Enfin du théâtre et dix fois plutôt qu’une [PHOTOS]

Arts

Enfin du théâtre et dix fois plutôt qu’une [PHOTOS]

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Pour la première fois depuis six mois, on a fait du théâtre dans la région et ce n’était pas devant un ordinateur. Cet événement s’est produit au Côté-Cour de Jonquière, mercredi soir, alors que dix vignettes de trois minutes chacune ont été proposées par dix équipes, dans dix espaces différents.

Les personnes invitées à assister à l’avant-première ont pu les découvrir par groupes de quatre, au fil d’un circuit qui, tout en respectant les normes actuelles, se déploie dans la salle de spectacles, au premier palier, puis à l’extérieur. Le thème dont les artistes devaient s’inspirer était le dévoilement, ce qui laissait beaucoup d’espace pour manoeuvrer.

Amazon lance sa plateforme de balados

Arts

Amazon lance sa plateforme de balados

Agence France-Presse
NEW YORK — Le géant du commerce en ligne Amazon a annoncé mercredi le lancement de sa plateforme de podcasts, qui comprendra notamment des programmes exclusifs, un nouveau signe que le secteur arrive à maturité.

Pour ses débuts, le conglomérat, géant du commerce en ligne et du stockage de données, va bientôt proposer des balados du producteur musical DJ Khaled et un programme produit par l’acteur Will Smith et sa femme Jada Pinkett Smith.

La couronne en plastique à 6 $ de Biggie vendue 595 000 $

Arts

La couronne en plastique à 6 $ de Biggie vendue 595 000 $

Agence France-Presse
NEW YORK — Une couronne en plastique achetée 6 $ dans le commerce et portée lors d’une séance photo par le rappeur new-yorkais Notorious B.I.G. a été vendue aux enchères chez Sotheby’s pour 594 750 $ à New York.

L’objet était resté en possession de Barron Claiborne, le photographe de cette séance historique pour le magazine Rap Pages, qui s’est déroulée à Manhattan le 6 mars 1997, trois jours avant la mort de Biggie, assassiné à Los Angeles.

Garolou en version numérique

Arts

Garolou en version numérique

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Le groupe franco-ontarien Garolou offre toute sa discographie en version numérique.

La formation fondée par les frères Michel et Marc Lalonde dans les années 70 a enregistré cinq albums, dont un de chansons originales, sans jamais les offrir sur les plateformes numériques de téléchargement. 

C’est maintenant chose faite alors que ce quintette qui a marqué la musique progressive francophone au Canada rendra disponible ses cinq opus — Lougarou, Garolou, Romancero, Centre-Ville et Mémoire vive — le 25 septembre.

La musique du groupe était un savant amalgame de textes de chansons folkloriques sur des arrangements musicaux de rock progressif.

À LIRE AUSSI: Garolou: frangins, comme chiens et chats

Les républicains s’emparent de <em>Mignonnes </em>pour mener une croisade sur la pédopornographie [VIDÉO]

Cinéma

Les républicains s’emparent de Mignonnes pour mener une croisade sur la pédopornographie [VIDÉO]

Thomas Urbain
Agence France-Presse
Thomas Urbain
Agence France-Presse
NEW YORK — La droite américaine se mobilise contre le film français Mignonnes, mis en ligne par Netflix et taxé d’hypersexualiser des enfants, jusqu’à accuser les milieux culturels, voire ses adversaires démocrates, de laxisme sur la question de la pédophilie.

Plusieurs républicains locaux avaient déjà relayé la semaine dernière l’appel au boycottage de Netflix, qui a mis en ligne le 9 septembre Cuties, le titre américain du film de Maïmouna Doucouré.

Le peintre chicoutimien Louis Tremblay à Brossard grâce à Martine St-Clair

Arts et spectacles

Le peintre chicoutimien Louis Tremblay à Brossard grâce à Martine St-Clair

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Il y a quelques mois, une artiste connue d’abord en tant que chanteuse, mais qui a développé un goût prononcé pour la peinture, a été attirée par les tableaux du peintre chicoutimien Louis Tremblay. Signées Lois, ses oeuvres ont tellement plu à Martine St-Clair, la dame en question, qu’elle a suggéré au comité organisateur du Rassemblement des arts de Brossard de l’inviter à participer à cet événement.

Chapeautée par 44 Art Ëvents, la troisième édition aura lieu du 18 au 20 septembre, au Complexe Bell de Brossard. Les amateurs de sport savent qu’il s’agit du centre d’entraînement du Canadien de Montréal, mais avec une quarantaine de créateurs regroupés sur la patinoire, la palette de couleurs débordera du bleu, du blanc et du rouge. Après le vernissage VIP tenu vendredi soir, le public aura deux jours pour découvrir leur travail.

Madonna réalisera un film sur elle-même [VIDÉO]

Cinéma

Madonna réalisera un film sur elle-même [VIDÉO]

Agence France-Presse
NEW YORK — La vie de Madonna portée à l’écran, par Madonna elle-même: c’est ce qu’a annoncé mardi l’artiste, qui entend ainsi partager son «incroyable parcours» en forme de «montagnes russes».

L’artiste aux quelque 40 ans de carrière, qui a brisé toutes sortes de tabous sur le sexe ou la religion, va réaliser ce nouveau drame biographique pour les studios Universal, selon un communiqué publié sur son site internet.

Appel au boycott de <em>Mignonnes</em>: «une attaque contre la liberté de création»

Cinéma

Appel au boycott de Mignonnes: «une attaque contre la liberté de création»

Agence France-Presse
PARIS — L’appel au boycott du film français Mignonnes» sur Netflix aux États-Unis est «une grave attaque contre la liberté de création», a jugé mardi l’ARP, structure qui représente les auteurs, réalisateurs et producteurs hexagonaux.

Ce film est accusé par des milliers d’internautes américains de sexualiser les enfants qui en sont les héroïnes. Sa réalisatrice, Maïmouna Doucouré, et Netflix soulignent à l’inverse que le propos du film est justement de dénoncer la sexualisation des enfants.

Quatre premiers romans en finale du Booker Prize

Livres

Quatre premiers romans en finale du Booker Prize

Agence France-Presse
LONDRES — Quatre premiers romans figurent parmi les six ouvrages retenus en finale du Booker Prize, explorant des thèmes allant du changement climatique, au racisme en passant par les liens familiaux, ont annoncé mardi les organisateurs du prestigieux prix littéraire britannique.

L’écrivaine zimbabwéenne Tsitsi Dangarembga figure parmi les finalistes avec This Mournable Body, le troisième tome d’une trilogie débutée avec Nervous Conditions (À fleur de peau dans la version française), sur le parcours d’une jeune fille du Zimbabwe sombrant dans la pauvreté.

Félix Rose émerveillé par le succès du film <em>Les Rose</em>, présenté à Chicoutimi mercredi

Arts

Félix Rose émerveillé par le succès du film Les Rose, présenté à Chicoutimi mercredi

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Réalisateur du film Les Rose, Félix Rose ne pensait jamais qu’un documentaire centré sur son père et son oncle, membres de la cellule du Front de libération du Québec (FLQ) qui a enlevé Pierre Laporte, susciterait autant d’intérêt. Dans toutes les régions, il est projeté à l’intérieur des salles commerciales, y compris au Saguenay-Lac-Saint-Jean, où on peut le voir depuis vendredi.

« Il était montré partout, sauf chez vous, mais tant de gens ont écrit pour le voir. Moi-même, je suis rendu à 15 ou 16 séances de questions et réponses et mon agenda est “booké” jusqu’en décembre », s’est émerveillé le fils de Paul Rose, lundi, au cours d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

Construction osée et direct pour la mini-série <em>The Third Day </em>[VIDÉO]<em></em>

Télé

Construction osée et direct pour la mini-série The Third Day [VIDÉO]

Agence France-Presse
NEW YORK — La mini-série «The Third Day (le troisième jour), co-produite par la chaîne américaine HBO, a fait le pari d’une construction osée, avec un acteur principal différent pour chacune des deux parties et un épisode de 12 heures en direct au milieu.

Elle est diffusée à partir de lundi sur HBO.

La première saison de la Scène nationale du son déclinée en sept balados

Arts

La première saison de la Scène nationale du son déclinée en sept balados

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
La Scène nationale du son (SNS) lance sa toute première saison.

Étroitement associée à La Fabrique culturelle de Télé-Québec et propulsée par Transistor, la SNS présentera sept oeuvres sonores originales mettant de l’avant les voix des créateurs d’ici. Ces balados théatraux sont offerts gratuitement et, selon les initiateurs du projet, ils sont très loin des simples captations sonores et de la nostalgie des radio-théâtres.

 « Nous avons voulu rassembler les plus grandes expertises musicales et théâtrales, expliquait au Droit Pierre Antoine Lafon Simard, codirecteur artistique et réalisateur. La SNS devient ainsi un outil de démocratisation de la culture en plus d’offrir une nouvelle forme d’expression aux artistes. » 

Ce tout nouvel espace de diffusion au service de la fiction audionumérique veut offrir le meilleur de la dramaturgie contemporaine. Créée en étroite collaboration avec de grandes institutions théâtrales de la francophonie canadienne, chacune des productions de la programmation 2020-2021 sera divisée en courts épisodes d’environ vingt minutes présentés hebdomadairement. Dès leur diffusion, ceux-ci seront disponibles en tout temps, constituant un catalogue de balados-feuilletons prêts à être consommés en morceaux ou en rafale.

À LIRE AUSSI : Du théâtre en balado fait à Gatineau

TIFF: Idris Elba évoque un message d'espoir contre le racisme 

Cinéma

TIFF: Idris Elba évoque un message d'espoir contre le racisme 

Andrew Marszal
Agence France-Presse
LOS ANGELES — Sa principale vedette est britannique et son réalisateur blanc. Mais Concrete Cowboy, un nouveau film qui dépeint une communauté noire d’éleveurs de chevaux à Philadelphie, offre un message d’espoir en plein mouvement contre le racisme aux États-Unis, a estimé Idris Elba.

«Il était essentiel pour nous de raconter une histoire sur les choix auxquels un jeune homme peut être confronté dans ce pays», a déclaré l’acteur afro-américain, interrogé sur les violences policières contre les personnes noires aux États-Unis, à l’occasion du Festival international du film de Toronto (TIFF).

Margaret Atwood lauréate du prix d’excellence Richard C. Holbrooke

Livres

Margaret Atwood lauréate du prix d’excellence Richard C. Holbrooke

Associated Press
CINCINNATI — Margaret Atwood, dont l’œuvre comprend La servante écarlate, qui imagine un avenir totalitaire cauchemardesque pour les États-Unis, remporte un prix pour l’ensemble de ses réalisations.

L’écrivaine et enseignante canadienne est la lauréate du prix d’excellence Richard C. Holbrooke, ont annoncé lundi les responsables du Dayton Literary Peace Prize. Le prix porte le nom du défunt diplomate américain qui a négocié les accords de paix bosniaques de 1995 conclus en Ohio.

Le temps des choix douloureux à Broadway

Arts

Le temps des choix douloureux à Broadway

Maggy Donaldson
Agence France-Presse
NEW YORK — Pour les vedettes de Broadway qui ont joué dans les plus grands spectacles musicaux, l’heure est aux choix douloureux alors que le secteur est asphyxié par la pandémie de COVID-19.

Comme tous les secteurs culturels, le célèbre quartier des théâtres a fermé ses portes lorsque New York est devenu l’épicentre américain du nouveau coronavirus au printemps.

Concert magique de l’Ensemble Talisman au Cap à l’Ouest

Arts

Concert magique de l’Ensemble Talisman au Cap à l’Ouest

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Un lieu magique, de la musique qui l’était tout autant, ainsi qu’une noble mission: apporter un supplément de beauté aux personnes vivant dans les CHSLD du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le concert donné par l’Ensemble Talisman, samedi à La Baie, possédait tant d’attributs à la base qu’il ne pouvait pas être seulement bon. La barre était haute, très haute, et elle a été franchie avec tant de naturel qu’on aurait dit qu’une main invisible guidait les efforts du groupe mené par Luc Beauchemin.

Lui et ses collaborateurs avaient travaillé fort pour que ce projet prenne forme. Ils avaient obtenu l’appui du CIUSSS et de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, des Porteurs de musique, du cinéaste Philippe Belley, ainsi que des propriétaires du terrain où allaient jouer les musiciens, les frères Martin et Michel Gobeil. Même leur voisin, un agriculteur, avait apporté sa contribution en permettant aux artistes et aux spectateurs de se garer sur son champ d’avoine.

La liste: cinq œuvres sur le sport

Arts

La liste: cinq œuvres sur le sport

L'équipe des arts
L'équipe des arts
Le Soleil
  • 1. La dernière danse (2020), Jason Hehir

LE documentaire épique sur le plus grand joueur de basket-ball de l’histoire : Michael Jordan. Mais pas seulement puisque La dernière danse évoque les drames, conflits et extravagances à l’extérieur du terrain. Extrêmement bien découpée, richement illustrée et avec une tonne d’entrevues exclusives, la série de dix épisodes se dévore comme un suspense. Éric Moreault

Toots Hibbert, figure historique du reggae, est mort

Musique

Toots Hibbert, figure historique du reggae, est mort

Agence France-Presse
WASHINGTON — Le chanteur jamaïcain Toots Hibbert, figure historique du reggae, est mort vendredi à l’âge de 77 ans dans un hôpital de Kingston où il avait été admis pour des symptômes respiratoires.

«C’est avec le cœur lourd que nous annonçons le décès Frederick Nathaniel “Toots” Hibbert ce soir, entouré de sa famille, à l’hôpital universitaire des Antilles à Kingston, en Jamaïque», a annoncé son groupe Toots and the Maytals sur les réseaux sociaux.

La cause du décès n’a pas été précisée, mais son entourage avait fait savoir fin août, sur le compte Facebook du groupe, que Toots Hibbert avait été admis à l’hôpital où il «attendait les résultats d’un test de COVID-19». Il avait ensuite été plongé dans un coma artificiel, à la suite de «complications respiratoires».

Bien qu’il soit moins connu que son compatriote Bob Marley, c’est à Toots Hibbert que l’on attribue l’origine du reggae avec une chanson sortie en 1968, Do the Reggay.

Le genre musical indissociable du rastafarisme, mouvement spirituel qui sacralise l’empereur éthiopien Haïlé Sélassié et promeut l’usage de la ganja, ou marijuana, a connu un grand succès mondial grâce à des classiques de Bob Marley (1945-1981) et son groupe The Wailers.

Le fils de Bob Marley, Ziggy, a aussitôt rendu hommage à Toots Hibbert, qui était devenu un deuxième père pour lui.

«Je lui ai parlé il y a quelques semaines et je lui ai dit à quel point je l’aimais», a-t-il tweeté. «Son esprit est avec nous, sa musique nous remplit d’énergie et je ne l’oublierai jamais».

Mick Jagger a lui aussi rendu hommage au chanteur jamaïcain. «Très triste d’apprendre le décès de Toots Hibbert», a tweeté la vedette des Rolling Stones. «Il avait une voix tellement puissante, et sur scène il donnait toujours toute son énergie. Une grande perte pour le monde de la musique».

Dans un portrait du chanteur jamaïcain publié l’an dernier dans la revue Rolling Stone, le guitariste du mythique groupe de rock Keith Richards s’émerveillait de la voie de Toots Hibbert. «Comme chanteur, il est incroyable», disait-il. «Sa voix me rappelle beaucoup celle d’Otis Redding».

Né à May Pen, en Jamaïque, en 1945, Toots Hibbert était le dernier d’une famille de sept enfants. Il avait grandi en chantant de la musique gospel dans la chorale d’une église baptiste. Véritable homme-orchestre, il pouvait jouer de tous les instruments utilisés dans son groupe.

Il venait juste de sortir un album, Got To Be Tough, qui signait le retour attendu de son groupe Toots & The Maytals, et il donnait encore des concerts en janvier 2020.

La Mostra décerne le Lion d’or à <em>Nomadland,</em> ode aux perdants de l’Amérique

Cinéma

La Mostra décerne le Lion d’or à Nomadland, ode aux perdants de l’Amérique

Francois Becker
Agence France-Presse
VENISE — Un autre film américain couronné à Venise : Nomadland, porté par la présence magnétique de l’actrice aux deux Oscars Frances McDormand, a remporté le Lion d’or au terme d’une édition marquée par la crise du coronavirus.

Chloé Zhao, réalisatrice américaine d’origine chinoise de 38 ans, est la première femme à recevoir ce prestigieux prix, depuis le couronnement en 2010 de Sofia Coppola pour Somewhere.

Richard Therrien
Le Soleil
Richard Therrien
L’automne en 10 séries

Télé

L’automne en 10 séries

CHRONIQUE / Les services de vidéo en ligne, refuge par excellence durant le confinement, n’ont jamais été aussi prisés que depuis le début de la pandémie. Pour plusieurs, ils ont été un réconfort, une soupape pour freiner l’angoisse et oublier tout le reste. Deuxième vague en vue? Voici une sélection de 10 séries à voir, pour tous les goûts.

1. ESCOUADE 99

Début : 17 septembre
Club illico

À Québec, le poste de police #99 accueille un nouveau commandant, qui veut en faire «le plus performant» de la province. Patrick Huard a réalisé cette adaptation d’un succès américain, Brooklyn Nine-Nine, tournée à Québec. Widemir Normil joue le commandant d’une équipe composée notamment de Mickaël Gouin, Mylène Mackay, Bianca Gervais, Fayolle Jean Jr, Léane Labrèche-Dor et Guy Jodoin. La comédie de 13 épisodes n’est pas sortie que déjà, elle suscite la polémique : le choix de biffer du scénario l’origine latine de deux personnages majeurs a récemment fait bondir une actrice de la série originale américaine, Melissa Fumero.

2. RATCHED

Début : 18 septembre
Netflix

Vous vous souvenez de l’infirmière Mildred Ratched dans Vol au-dessus d’un nid de coucou? Imaginez-la dans la peau de l’incomparable Sarah Paulson, héroïne de la nouvelle série de Ryan Murphy (American Horror Story, Hollywood) sur Netflix. L’oeuvre de huit épisodes relate la genèse de ce personnage emblématique qui donne froid dans le dos, dont vous ne voudriez croiser le chemin pour rien au monde, surtout pas dans un hôpital psychiatrique. Le casting impressionne et intrigue à la fois avec des noms comme Sharon Stone (oui, oui!), Cynthia Nixon (Sexe à New York) et Corey Stoll (House of Cards). 

<em>À tour de rôles:</em> le nouveau défi de Marie-Ève Janvier

Arts

À tour de rôles: le nouveau défi de Marie-Ève Janvier

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est
Après huit années passées à la barre de la téléréalité L’Amour est dans le pré, Marie-Ève Janvier poursuivra son parcours d’animatrice à la nouvelle émission À tour de rôles, diffusée dès le 14 septembre sur les ondes de TVA. Un nouveau défi qu’elle a accepté dans un mélange d’excitation, de peur et d’humilité.

« Même si j’ai un bagage de huit ans grâce à L’Amour est dans le pré, je me considère encore comme une animatrice en mode apprentissage. C’est comme si je venais de finir mon secondaire et que je commençais mon cégep », compare la jeune femme originaire de Roxton Pond.

Mostra: Frances McDormand prend la route des perdants de l’Amérique

Cinéma

Mostra: Frances McDormand prend la route des perdants de l’Amérique

Francois Becker
Agence France-Presse
VENISE — Pour Nomadland, l’un des films les plus attendus de la Mostra de Venise, l’actrice aux deux Oscars Frances McDormand s’est glissée dans la peau d’une femme brisée qui plaque tout pour vivre dans un van, son «rêve américain» à elle.

Ce road trip mélancolique, projeté vendredi et signé Chloé Zhao, est une plongée dans l’univers des van dwellers («habitants des caravanes»), ces Américains qui vivent dans leur véhicule aménagé, enchaînant les petits boulots. Ils se retrouvant en communauté, au hasard de leur route, ou sur les réseaux sociaux ( #vanlife).

Les ventes de vinyle dépassent le CD au premier semestre

Arts et spectacles

Les ventes de vinyle dépassent le CD au premier semestre

Agence France-Presse
NEW YORK — Les ventes de CD ont quasiment baissé de moitié au premier semestre aux États-Unis et sont désormais sensiblement inférieures à celles des disques vinyle, selon des chiffres publiés jeudi par l’association professionnelle RIAA, ce qui ne s’était plus produit depuis 1986.

Durant les six premiers mois de 2020, 8,8 millions de disques vinyle se sont écoulés aux États-Unis, pour un chiffre d’affaires de 232,1 M$ US, en hausse de 3,6% par rapport à la même période de 2019.

Activités parascolaires et concentrations: un «demi-soupir» de soulagement

Arts et spectacles

Activités parascolaires et concentrations: un «demi-soupir» de soulagement

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
L’annonce de la reprise des activités parascolaires, concentrations et projets particuliers est accueillie avec un demi-soupir de soulagement par Julie Morin, directrice de l’école de danse Florence Fourcaudot et initiatrice de la lettre acheminée à la ministre Nathalie Roy revendiquant une aide financière spéciale pour les écoles de formation artistique. Le retour des activités est plus que bienvenu, mais le financement de celles-ci demeure un casse-tête.

«Cette nouvelle, c’est un soupir de soulagement pour les élèves et pour le personnel. On est prêt. Je suis tellement contente pour les jeunes. Ça va leur faire du bien. Ils ont été un peu les grands oubliés dans tout ça. Mais pour la directrice de l’école, le défi financier est toujours présent. L’annonce permet de régler 50% du problème, mais il faut trouver des façons de financer ces programmes puisque plusieurs activités de financement ne pourront pas avoir lieu. C’est un demi-soupir de soulagement», explique Julie Morin. 

À la fin du mois d’août, Julie Morin a initié une lettre demandant l’aide de la ministre de la Culture Nathalie Roy. Celle-ci portait la signature de sept écoles reconnues par le ministère de la Culture et des Communications et par Saguenay, ainsi que de Véronique Clément, directrice du Réseau d’enseignement de la danse. Elle a été acheminée à la ministre Nathalie Roy, mais aussi à la ministre Andrée Laforest, au député de Dubuc, François Tremblay, au député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, ainsi qu’à la mairesse de Saguenay, Josée Néron. On y évoquait les difficultés financières des organisations qui ont perdu des rentrées d’argent importantes pendant plusieurs semaines. En plus des frais de cours qui ont disparu, les campagnes de financement et les spectacles de fin d’année ont été annulés. 

«Les écoles de formation artistique ont, pour plusieurs, déjà été contraintes d’avoir adopté des budgets déficitaires. La perte financière de ces revenus fragilise encore plus les organismes», affirmaient les organisations dans la missive. 

La demande formulée à la ministre est demeurée lettre morte jusqu’à présent.

«On n’a pas encore eu de retour. On trouve ça long un peu. La situation est quand même inquiétante. Il faut pouvoir financer les activités des écoles. »