Philippe Couillard était de passage au Lac-Saint-Jean, hier.

Villes et MRC avantagées

Sous un gouvernement libéral, les villes et les MRC du Québec vont se partager les redevances provenant de l'exploitation des ressources naturelles.
« Il faut qu'une communauté qui accueille un projet de développement minier, pétrolier ou gazier sur son territoire puisse sentir les bénéfices qui y sont liés. Le partage des redevances donnera à la communauté les moyens de faire face aux défis de la croissance économique et démographique liés à cette activité. Elle pourra ainsi mieux répondre aux besoins d'infrastructures et de services créés par cet essor », a déclaré hier matin Philippe Couillard, lors d'une conférence de presse tenue dans les locaux de l'entreprise Rodrigue Piquette de Dolbeau-Mistassini.
Aussi, des fonds locaux et régionaux seront créés à partir de ces redevances. « Ils permettront de proposer une formation professionnelle qui favorisera le maintien des populations en région et fournira l'expertise recherchée par les différentes industries; de favoriser la diversification économique par l'entrepreneuriat local afin de préparer l'après-boom de l'exploitation des ressources dans la région et la promotion des régions dans une perspective touristique », a expliqué le chef libéral.
Un gouvernement libéral continuera de verser la majorité des redevances minières au Fonds des générations, lequel vise la réduction de la dette publique du Québec. Philippe Couillard compte sur la relance du Plan Nord pour en fait accroître les versements au Fonds des générations.
« On a pu assister au triste spectacle du Parti québécois qui dénigrait le développement minier lors de la dernière campagne électorale, et qui a fait perdre des centaines d'emplois dans ce secteur depuis qu'il est au gouvernement. Le PQ a créé une importante incertitude dans le milieu, ce qui a fait fuir les investisseurs. Il a nui au développement économique des régions du Québec » », a-t-il attaqué.
Arianne Phosphate
Philippe Couillard a profité de cette tribune pour annoncer son appui à la réalisation du projet minier Arianne Phosphate.
Il veut faciliter la recherche de financement pour que le projet avance rapidement. « Comme l'a démontré le rapport d'analyse de Raymond Chabot Grant Thornton, ce projet aura un impact important sur le développement économique de toute la région. Un gouvernement responsable qui s'occupe des vraies affaires doit agir de manière à maximiser ces retombées économiques », a-t-il déclaré.