Félix Gauthier, grand patron de Cycles Devinci

Vélos urbains pour Montréal: Cycles Devinci l'emporte

C'était jour de fête, hier, chez le fabricant de vélo Cycles Devinci qui a obtenu le contrat de fabrication des 3000 BIXI, ces vélos urbains en location libre-service qui seront mis à la disposition de la population sur le territoire de la Ville de Montréal le printemps prochain.
«C'est la meilleure nouvelle que nous ayons eue dans toute l'histoire de Devinci», lance Félix Gauthier, le grand patron de l'entreprise basée à Chicoutimi. Évidemment, une aussi bonne nouvelle a été célébrée dignement en sablant quelques bouteilles de champagne en compagnie du personnel de l'entreprise. Car ce premier contrat constitue une porte ouverte sur un marché mondial en pleine effervescence, en plus d'une reconnaissance du savoir-faire et de la capacité de l'entreprise à livrer la marchandise.
 
Pour le fleuron régional, c'est aussi l'aboutissement d'une grande aventure qui s'est amorcé en décembre 2007, alors que Cycles Devinci s'est associé à Michel Dallaire Design pour livrer le projet de vélos urbains en location libre-service lancé par Stationnement de Montréal. Cycles Devinci s'est vu confier le développement du prototype qui allait finalement être retenu par Stationnement de Montréal et dévoilé en septembre dernier.
Marché mondial
Bien qu'elle possédait l'expertise de la conception du produit, rien n'assurait l'entreprise régionale de l'obtention du contrat de production. À la fin d'octobre, Stationnement de Montréal a lancé un appel d'offres et Cycles Devinci s'est retrouvée sur les rangs en compagnie de deux autres gros joueurs, Raleigh Canada et Procycle.
Hier après-midi, la bonne nouvelle est tombée. «Ça été les quatre semaines les plus longues d'espoir pour l'entreprise parce que c'est un projet d'envergure», avoue M. Gauthier, ajoutant que tous les employés «avaient une petite boule dans le ventre en attendant de savoir si nous allions l'avoir.»
// La version complète du texte est disponible dans votre Quotidien