Saguenay réalisera des travaux au montant de 1 044 313 $ pour préparer le terrain pour les promoteurs privés.

Une transformation de 20 M $ au centre-ville de Jonquière

Le centre-ville de Jonquière poursuivra sa transformation de façon un peu plus accélérée au cours des prochaines semaines alors que débuteront les travaux de mise en valeur d'environ 400 000 pieds carrés de terrains commerciaux par les secteurs privé et public estimés à environ 20 M $. L'agrandissement de la résidence du Noble âge ainsi qu'un hôtel figurent à l'agenda.
En dépit d'un retard occasionné par la grève des ingénieurs du gouvernement du Québec, les travailleurs de la firme Excavation Unibec entreront en scène dans les prochains jours afin d'excaver et dynamiter le roc question d'assurer le prolongement de la rue Wilfrid-Laurier jusqu'à la rue Colbert sur une distance d'environ 200 mètres. Ces travaux comprennent l'installation des systèmes d'aqueduc et d'égout . Il font suite à l'adjudication du contrat par Saguenay le 2 juin dernier au prix de 1 044 313 $.
Un peu plus à l'ouest, la rue Saint-Simon a subi une cure à la suite de la démolition de l'édifice qui abritait l'ancien siège social de la quincaillerie Potvin et Bouchard. 
La liste des travaux réalisés à l'aide de deniers publics se termine avec l'aménagement de 150 nouvelles cases de stationnement derrière le Centre de perception Desjardins à même les terrains rendus libres par la démolition de huit résidences acquises par Saguenay.
Investissements privés
Ces travaux pavent la voie aux investissements qu'entendent réaliser les compagnies à numéros Immeubles Beaumont, Développement Centre-Ville inc. et Société en commandite Veylin, dans lesquels l'homme d'affaires Hughes Harvey possède des intérêts.
Lors d'une visite sur le terrain, M. Harvey rappelle qu'il a acquis l'immeuble de l'ancienne quincaillerie Potvin et Bouchard et a procédé depuis à la démolition de trois bâtiments et résidences, dont l'ancien entrepôt. La moitié de l'immeuble principal a déjà été rénové et accueille présentement la garderie « Les premiers pas » ainsi qu'une clinique podiatrique. L'immeuble abritant autrefois Radio-Canada est aussi l'une de ses possessions et fera l'objet de travaux de modernisation supplémentaire.
La libération des terrains se traduira bientôt par de nouveaux investissements. « Nous avons vendu 35 000 pieds carrés de terrain pour l'agrandissement de la résidence médicalisée du Noble âge avec un investissement de cinq millions $ prévu pour l'ajout de 40 chambres ».
Un autre investissement d'importance pointe à l'horizon puisqu'une chaîne hôtelière d'importance a démontré un fort intérêt pour la construction d'un nouvel établissement de 70 chambres avec vue en surplomb sur la ville et les Mont-Valin. Entre l'antenne de télévision présente et la rue Saint-Hubert, les compagnies de M. Harvey possèdent encore 180 000 pieds carrés de terrain à développer. « J'avoue qu'entre nos premières intentions de développer ce secteur à des fins résidentielles et la demande, notre projet a quelque peu évolué puisqu'on constate que la demande pour le commercial est forte ».
Il conclut que le secteur est promu à un bel avenir. Le projet prévoit l'extension de la piste cyclable, qui se termine présentement au Cégep de Jonquière, pour longer la rue Wilfrid-Laurier jusqu'au parc de la Rivière-aux-Sables.