Un homme transporte son bébé au milieu de la rivière qui coule près du village de Randelle, à Haïti.

Une campagne pour Haïti

CHRONIQUE ÉGLISE / L'ampleur de la catastrophe naturelle qui a frappé Haïti oblige encore une fois ce peuple à faire face à une crise majeure.
Aux dernières nouvelles, plus de 840 personnes ont trouvé la mort au passage de l'ouragan Matthew. Selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU, plus de 21 000 personnes ont été évacuées et 350 000 ont besoin d'assistance humanitaire immédiate. 25 % du territoire haïtien a été touché par l'ouragan qui a détruit plus de 29 000 maisons dans le sud uniquement. Dans la ville de Jérémie, capitale du département méridional de Grand'Anse comptant environ 30 000 habitants, 80 % des bâtiments ont été rasés. 
Développement et Paix travaille avec plusieurs de ses partenaires pour évaluer la manière dont la catastrophe a affecté la population locale, en particulier les personnes les plus vulnérables, mais demande dès maintenant l'appui de la population canadienne pour faire face à ce nouveau drame. 
Caritas Haïti et Caritas Internationalis ont lancé un appel d'urgence pour une aide humanitaire immédiate pour laquelle Développement et Paix a déjà engagé la somme de 50 000 $. Son intervention avec le réseau de Caritas permettra de prendre en charge 2 700 familles victimes de l'ouragan, par la distribution de denrées alimentaires, et permettra de réduire les risques de propagation de maladies infectieuses de base (diarrhée, choléra, paludisme, etc.) pour ces familles. 
Toutefois, Développement et Paix mobilise son réseau et lance une campagne d'urgence pour Haïti. Les fonds amassés serviront à répondre aux besoins sanitaires et en eau, ainsi qu'à fournir des abris, de la nourriture et des biens non alimentaires dans les régions les plus touchées du pays. 
Collecte spéciale
C'est pour répondre à cet appel, que l'évêque du diocèse, Mgr André Rivest, invite toute la population à un geste spécial de partage, par solidarité avec ces gens qui en ont grandement besoin. Ce geste pourra se traduire par un don lors d'une quête spéciale qui se tiendra dans toutes les paroisses et lieux de culte du diocèse, lors des rassemblements de la fin de semaine des 29 et 30 octobre prochain.
Les personnes qui voudraient soutenir le peuple haïtien peuvent le faire de différentes façons : par un don lors de la messe dominicale de leur paroisse, ou par téléphone (1 888 234-8533), ou en ligne à www.devp.org ou par la poste, en envoyant un chèque à Développement et Paix - Urgence Haïti, 1425, boulevard René-Lévesque, 3e étage,Montréal (Québec), H3G 1T7. L'organisme émettra des reçus pour des dons de 10 $ et plus.
Roxane Leblanc, répondante diocésaine pour Développement et Paix