Nicolas Noël et son ami, le lutin Grésille, ont apporté une portion de pôle Nord pendant un instant sur la scène du Théâtre Banque Nationale dimanche après-midi, à Chicoutimi.

Un véritable magicien au bon coeur

Même si la région tarde à enfiler son manteau blanc, la féerie du temps des fêtes était bien en place au Théâtre Banque Nationale, dimanche après-midi, pour la venue de Nicolas Noël, l'authentique bonhomme à la barbe blanche et aux habits rouges.
Le «vrai» père Noël a séduit les centaines d'enfants et leurs parents dans la salle presque comble, en les transportant au pôle Nord le temps d'un instant. Son fidèle ami, le lutin Grésille, et lui ont montré au public un peu dissipé la magie de la poussière d'étoiles en chantant de bon coeur. Bien entendu, les préparatifs pour la nuit du 24 décembre battaient leur plein.
En tant que véritable magicien de Noël, père Nicolas a fait de Grésille son apprenti et a expliqué à l'auditoire le secret de ses poudres enchantées.Par exemple, celle du sommeil créée par le Marchand de sable et qui endort tout doucement les petits lors du fameux grand soir, dans seulement «33 dodos» ! «Il y a bien des mamans qui voudraient en avoir, hein?», a-t-il lancé avec son rire caractéristique si contagieux.
<p>La salle était presque comble pour la venue de l'authentique père Noël.</p>
Les jeunes et leurs accompagnateurs ont tapé des mains, dansé et répondu aux interrogations du lutin Grésille durant ce spectacle interactif, qui était empreint des valeurs de l'acceptation de la différence, de la famille, du sens des responsabilités et de l'importance de l'honnêteté.
Comme l'a appris le charmant lutin durant toutes ces péripéties avec Nicolas Noël, «il faut suivre son coeur».