Les Américains n'ont jamais abandonné, jeudi soir, et ils ont été récompensés en mettant la main sur leur première médaille d'or depuis 2013 au Championnat mondial junior.

Un grand match

CHRONIQUE / Je veux revenir sur le Championnat du monde de hockey des moins de 20 ans. Sur le plan du hockey et du spectacle, ce fut tout à fait exceptionnel. La grande finale entre le Canada et les États-Unis restera l'un des grands matchs de l'histoire du hockey, toutes catégories confondues. Tout en suspense, il s'est terminé en fusillade.
On peut être pour ou contre la fusillade, mais le règlement est ainsi fait. Les États-Unis ont atteint la grande finale de cette manière et on en a très peu parlé. Mais là, le drame, c'est que Équipe Canada a perdu en fusillade. Si ça avait été inverse et que le Canada avait gagné, on en parlerait très peu.
Les 40 joueurs qui ont participé à cette rencontre auraient tous mérité l'or. Ils doivent tous être fiers de leur prestation.
Ce qu'on retiendra de cette rencontre, c'est que l'équipe du Canada doit faire son petit mea culpa. À deux reprises durant la finale, elle a échappé une avance de deux buts. Les Américains n'ont jamais abdiqué et ils méritent sûrement leur médaille d'or par leur acharnement.
Les grands gagnants de cette partie, ce sont le hockey junior canadien et la Ligue de hockey junior majeur du Québec. La performance de nos Québécois a été très impressionnante et Thomas Chabot a été choisi le joueur le plus utile du tournoi.
Maintenant, parlons du capitaine des Saguenéens, Nicolas Roy. Il a de nouveau impressionné par la qualité de son jeu. Plusieurs l'ont découvert, mais ceux qui suivent régulièrement les activités des Saguenéens connaissent la valeur de Nicolas.
Lorsque Dominique Ducharme a réuni les trois Québécois, Roy, Pierre-Luc Dubois et Julien Gauthier, il a formé ce qui allait devenir le meilleur trio de l'équipe canadienne. Même si Nicolas a raté son lancer en fusillade, il doit être fier, car le groupe d'entraîneurs l'a choisi pour le lancer le plus important de la fusillade. C'est quand même une très grande marque de confiance.
Nicolas peut se consoler en se disant qu'il n'a pas été le seul à manquer dans de telles circonstances et qu'il peut se promener avec une médaille d'argent au cou. Peu de joueurs peuvent en dire autant.
Je suis convaincu que cette expérience va l'aider pour le reste de sa carrière. Les Sags et leurs partisans peuvent être fiers de leur capitaine. Maintenant, Nicolas aura la tâche de conduire son équipe régulière le plus loin possible en séries éliminatoires. La période de transactions est chose du passé et les Sags ont une équipe transformée avec l'arrivée de six nouveaux joueurs.
Je crois que Yanick Jean et ses acolytes ont donné aux partisans une très bonne formation qui peut lutter avec les meilleures du circuit. Mais ils ne seront pas les seuls en course, car plusieurs formations ont bougé dans l'espoir de gagner la coupe du Président. Ce que je retiens, c'est que Yanick Jean n'a pas touché beaucoup son noyau de jeunes joueurs si on fait exception de David Noël.
Mais pour obtenir de bons joueurs, tu dois en donner en retour.
Plusieurs sont inquiets pour le prochain repêchage. Je crois que l'équipe pourra retrouver certains choix en juin prochain. Yanick Jean aura en main plusieurs candidats de 20 ans de qualité et certains pourront lui permettre de retrouver des choix.
Si les Sags veulent aller loin, ils devront obtenir de très grandes performances de leurs gardiens Julio Billia et Xavier Potvin. Aucun club ne peut aller loin en séries si son gardien ne fait pas le travail.
Pee-wee
Cette semaine, c'est la grande semaine du pee-wee avec le tournoi de Jonquière. Il est considéré comme le plus gros en province, après celui de Québec. Une belle nouveauté cette année, l'addition du calibre AAA. Il regroupe les meilleurs joueurs de la province. Certains de ces joueurs seront les vedettes de la LHJMQ dans trois ou quatre ans. Allez faire un tour au Palais des sports ou au Foyer des loisirs. Les policiers, qui sont en très grand nombre au sein du comité organisateur, seront heureux de vous accueillir. Bonne chance aux organisateurs et à toutes les équipes