Saguenay (La Baie)Fabuleuse histoire d'un royaume 2017(Photo Rocket lavoie

Un début de saison inespéré

La saison commence à peine, mais on peut déjà affirmer que l'équipe de La Fabuleuse histoire d'un Royaume a réussi son pari. Plus de 20 000 billets ont été vendus jusqu'à maintenant. Un nombre qui frôle le total atteint pour la saison complète en 2016.
L'équipe de La Fabuleuse espérait marquer un grand coup pour le 30e anniversaire de la production présentée à La Baie. Les résultats obtenus jusqu'à maintenant sont toutefois au-delà des attentes. « C'est inespéré. Au départ, on se disait que ce serait génial de vendre 30 000 billets pour les 30 ans de La Fabuleuse. Le rêve est à portée de mains », affirme Claudine Bourdages, directrice de la programmation et du marketing.
En 2016, 22 070 spectateurs payants ont assisté au spectacle. Cette année, 20 290 billets ont trouvé preneurs après deux représentations publiques et une avant-première seulement. 
À la vitesse où les billets s'envolent, le total de l'an dernier devrait être rapidement dépassé. Le rythme des ventes rappelle les premières années du spectacle. « Lundi, 960 billets ont été vendus en une journée. Mardi, à 14 h, 511 billets avaient trouvé preneur. On vend environ 100 billets à l'heure. Ça ne s'était pas vu depuis des années. Selon des membres de l'équipe, c'était arrivé dans les premières années de La Fabuleuse seulement. »
En investissant dans un virage technologique cette année, l'équipe prenait le pari de renouveler le public. 
« C'était notre rêve. On souhaitait créer un événement assez grand pour amener les gens à venir voir ou revoir le spectacle, explique Claudine Bourdages. L'ajout technologique (voir textes en page 18) rehausse tous les aspects du spectacle. Dès la conférence de presse, on a senti un engouement. »
La directrice de la programmation et du marketing a bon espoir d'atteindre les 30 000 spectateurs. 
« À la vitesse où les choses vont, tous les espoirs sont permis. Ce qui nous fait aussi plaisir, ce sont les retombées économiques que ça engendre pour la région. »
Le spectacle sera présenté à 22 reprises d'ici 19 août. 
« Beaucoup de billets ont été vendus, mais il ne faut pas croire qu'il est difficile de s'en procurer. Le Théâtre du Palais municipal peut accueillir 2300 personnes chaque soir », souligne Claudine Bourdages qui en connaîtra plus d'ici quelques semaines sur la provenance des spectateurs.