Le maire de Roberval, Guy Larouche, se réjouit de l'intiative.

Un centre d'amitié autochtone à Roberval

Un centre d'amitié autochtone sera implanté à Roberval.
Le Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec (RCAAQ) et la Ville de Roberval se sont entendus pour enclencher le projet. Un comité de pilotage local qui assurera la mise en oeuvre du projet a été mis sur pied. Il travaillera à créer des partenariats, l'aménagement officiel du centre, la mise en place d'une programmation stratégique et des premiers services culturellement pertinents et sécurisants pour les autochtones vivant ou séjournant à Roberval.
« La Ville de Roberval accueille sur son territoire, depuis plusieurs années, des citoyens des différentes communautés autochtones, notamment celles d'Opitciwan et de Mashteuiatsh. Nous sommes heureux de collaborer à l'implantation d'un centre d'amitié autochtone à Roberval et favoriser ainsi l'intégration de ces gens dans nos différents organismes, tout en maintenant et en promouvant des relations harmonieuses de la part de tous », a déclaré le maire de Roberval, Guy Larouche.
Le RCAAQ a dévoilé les résultats d'une étude qui détermine les besoins des autochtones qui résident à Roberval et ceux qui y séjournent temporairement. Le comité de pilotage s'assurera de mettre en oeuvre les recommandations de cette étude qui permettra d'offrir de meilleurs services aux gens.
Les Centres d'amitié autochtones sont présents dans les villes suivantes : Chibougamau, Senneterre, Val-d'Or, Montréal, Joliette, Trois-Rivières, La Tuque, Québec, Saguenay et Sept-Îles. La mission des Centres d'amitié autochtones du Québec est d'améliorer la qualité de vie des autochtones en milieu urbain, promouvoir la culture et bâtir des ponts entre les peuples.