Notre journaliste Dave Ainsley prévoit que les Saguenéens termineront derniers de leur division et 13es au classement général.

Un alignement respectable

ANALYSE / Les Saguenéens n'ont pas la cote auprès des experts en vue de la 49e saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les Chicoutimiens se retrouvent pratiquement toujours en queue de peloton. C'est normal et justifié, après une participation au carré d'as lors des dernières séries éliminatoires. Malgré tout, les Sags enverront dans la mêlée un produit très respectable pour débuter leur 45e saison, à compter de vendredi, avec la visite des Remparts de Québec au centre Georges-Vézina.
C'est connu, les équipes de hockey junior doivent suivre un cycle et après voir tout misé l'an dernier, les Sags n'ont pas vraiment le choix de subir un certain « purgatoire » en 2017-2018. Aux Fêtes, à moins que ses troupiers lui forcent la main d'une manière aussi inattendue qu'incroyable, le directeur général Yanick Jean devra laisser aller ses gros canons pour récupérer des jeunes et des choix, sacrifiés l'an dernier afin d'appuyer les Nicolas Roy, Frédéric Allard et Julio Billia, qui en étaient à leur dernière saison dans l'uniforme des Bleus. 
Toutefois, les transactions à venir en janvier n'influenceront en rien les performances du club d'ici là. Les Sags amasseront leur part de points avant l'ouverture du marché des échanges. Yanick Jean et ses adjoints ont sous la main un alignement très honnête pour débuter la saison. Ce n'est pas une formation qui peut présentement aspirer aux grands honneurs, mais les Sags maintiendront un certain rythme. Il ne serait pas surprenant de les voir dans le milieu du peloton à la mi-décembre. C'est à partir de ce moment que les choses deviendront intéressantes. Le spectaculaire attaquant russe German Rubtsov et le défenseur de 20 ans Olivier Galipeau sont déjà identifiés comme les deux joueurs qui auront une valeur très élevée sur le marché. Le directeur général du Titan d'Acadie-Bathurst, l'une des équipes les mieux nanties, serait très intéressé aux services de Rubtsov. Selon ce qui circule au camp des Flyers, un retour dans les rangs juniors semble très probable pour le joueur de 19 ans qui n'a joué qu'une trentaine de rencontres la saison dernière. Il doit dominer, mais aussi voir beaucoup de glace et surtout disputer une saison complète. 
Sans aucun doute, l'attaque sera la force de la formation régionale. Les deux frères Klima semblent dans d'excellentes dispositions et solidifieront l'offensive, qui sera menée par Rubtsov, s'il revient bien sûr, mais être partisan des Sags, je serais très confiant de la conclusion de ce dossier. Avouons-le, ce serait un gros bonus. Son compatriote de 17 ans Vladislav Kotkov a également démontré de belles aptitudes lors des dernières semaines. Le Russe ressemble d'ailleurs étrangement à un jeune Nicolas Roy dans son style de jeu. Avant longtemps, il sera un joueur d'impact dans la LHJMQ. À sa deuxième saison, Samuel Houde fait partie des jeunes qui devront prendre plus de responsabilités. Il a montré pendant le camp qu'il avait la capacité de produire et maintenant, il doit le faire en saison régulière. La profondeur en attaque est également intéressante. Les nouveaux assistants au capitaine Galipeau, Zachary Lavigne et Vincent Lapalme, ainsi que Mathieu Desgagnés, Félix-Antoine Marcotty et Vincent Milot-Ouellet apportent une latitude non négligeable aux entraîneurs. Toutefois, une blessure importante à un joueur du top-6 pourrait avoir des conséquences importantes. 
Si l'attaque ne semble pas poser problème pour le moment, c'est moins évident en défensive. Olivier Galipeau sera certainement utilisé à toutes les sauces, mais d'autres devront s'affirmer pour l'épauler. On peut penser à Jérémy Groleau qui en sera à sa troisième saison dans la LHJMQ. Sans être spectaculaire, Morgan Nauss est très efficace sur la patinoire. Les quatre autres défenseurs, Jérémy Diotte, Simon Monette, Joakim Paradis et Xavier Pouliot, ont un total de 56 rencontres d'expérience. C'est très mince et c'est certain que ça va paraître certains soirs. 
L'inexpérience est également flagrante devant le filet avec un duo composé de Zachary Bouthillier et de la recrue Alexis Shank. Acquis des Cataractes, Bouthillier a passé la dernière saison à Shawinigan, mais n'a disputé que 20 rencontres derrière Mikhail Denisov. Les deux gardiens sont éligibles au prochain repêchage de la Ligue nationale et se livreront une certaine compétition pour obtenir du temps de jeu.