Daniel Côté, président des producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Trump et l'ALÉNA: les producteurs de lait inquiets

Les producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont inquiets de ce que le président des États-Unis, Donald Trump, fera de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).
Les producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean étaient réunis, à Alma, vendredi, dans le cadre de leur assemblée annnuelle.
Réunis en assemblée annuelle, à Alma, vendredi, les producteurs ont convenu d'envoyer un signal clair au gouvernement du Canada afin de défendre la gestion de l'offre.
Ils souhaitent que les produits sous gestion de l'offre ne soient pas inclus dans la renégociation de l'ALÉNA.
« Nous ferons des pressions d'ici les prochains mois. Il va falloir maintenir le fort au niveau du gouvernement. La gestion de l'offre sans subvention avait été protégée jusqu'à maintenant. Le gouvernement canadien devra nous défendre », tranche Daniel Côté, président des producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
« On ne sait pas ce que monsieur Trump peut nous demander. Après son élection, il a mis fin à toutes les ententes d'échanges internationaux. Il est maintenant prêt à inonder les marchés nord-américains. Les Américains ont toujours faim. Ils n'en ont jamais assez ! La production canadienne, c'est 1 % de la production américaine. Donc on se questionne à savoir quel intérêt ils ont à venir envahir nos marchés ? Le prix de vente du lait au détail est pratiquement le même entre les deux pays », poursuit-il.
Ce dernier ajoute que l'année dernière a été rocambolesque en terme de manifestation. Le point saillant de la mobilisation a été le dossier entourant l'importation des concentrés protéiques (lait diafiltré). La poursuite de la campagne provinciale Forts et Unis a aussi retenu l'attention.
« Au niveau de la production, c'est quand même encourageant. Nous avons des droits supplémentaires pour produire. Il y a des besoins canadiens qui sont là et le consommateur répond très bien. Il nous le démontre par sa confiance. »
Dans la région, l'industrie laitière génère près de 2000 emplois directs et indirects. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte 306 producteurs de lait, ce qui représente une moyenne de 1,7 propriétaire par ferme. Une centaine d'entre eux étaient présents à l'assemblée tenue vendredi.