La tordeuse des bourgeons se nourrit des nouvelles aiguilles de sapin beaumier - son repas préféré - et aussi d'épinette, qui est son deuxième choix.

Tordeuse: des arrosages aériens prévus

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs va poursuivre ses activités d'arrosage aérien contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette en 2017.
Les arrosages aériens couvriront une superficie d'environ 238 600 hectares de forêts sur la Côte-Nord, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Comparativement, les arrosages avaient couvert 211 550 hectares en 2016.
Les superficies touchées par la tordeuse continuent d'augmenter. En 2016, l'insecte avait affecté sept millions d'hectares.
Ces arrosages, qui durent de sept à huit semaines, débuteront entre la fin de mai et le début de juin. La Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) a été mandatée pour préparer un plan d'intervention.
«Ce programme, qui a débuté en 2009, est mis en place annuellement afin de préserver au moins la moitié du feuillage annuel des essences vulnérables, soit le sapin baumier et l'épinette blanche, dans des secteurs ciblés. Afin de protéger les aiguilles des conifères touchés contre les dommages causés par la TBE, c'est l'insecticide biologique Bacillus thuringiensis var. kurstaki (Btk) qui sera utilisé dans le cadre de ces opérations. Précisons que le Btk est homologué par Santé Canada et que son utilisation a été jugée sans risque pour la santé humaine, la faune et la flore», informe-t-on dans un communiqué.