Lors d'un jugement rendu le 31mai, le juge Claude Bouchard, de la Cour supérieure, a conclu que « le tribunal ne peut conclure que ces défectuosités résultent entièrement de malfaçons et que Terrassement en serait la seule responsable ».

Terrassement Saint-Louis n'aura pas à payer d'amende

Terrassement Saint-Louis n'aura pas à verser 191 202,55 $ à la Ville de Saguenay dans le dossier des terrains de tennis du parc Saint-Jacques, mais la municipalité pourra conserver la somme de 80 660,85$ pour des malfaçons sur certains terrains.
Le juge Claude Bouchard, de la Cour supérieure, a rendu sa décision le 31 mai. Les deux parties ont décidé de ne pas aller en appel. La Ville retenait la somme de 80 660,85 $, attribuant des défectuosités à une mauvaise exécution des travaux par l'entreprise jonquiéroise.
Terrassement Saint-Louis avait intenté un recours contre la Ville en vertu duquel elle lui réclamait le montant de la retenue. La Ville avait contesté et répondu par une demande reconventionnelle, en réclamant la somme de 191 202,55 $, en plus de continuer de retenir la somme de 80 660,85 $.
En 2012, Terrassement Saint-Louis avait été le plus bas soumissionnaire pour la réfection de six terrains de tennis. Les travaux ont débuté à l'été 2012 et ont été achevés un an plus tard. À la fin des travaux, la Ville a refusé de signer le certificat de réception provisoire, après avoir constaté certaines défectuosités sur le site.
Trois terrains sont inutilisables. L'absence de colle sous l'asphalte à certains endroits et la présence d'humidité expliqueraient pourquoi les terrains ne peuvent être utilisés normalement.
Le juge Bouchard affirme que « le tribunal ne peut conclure que ces défectuosités résultent entièrement de malfaçons et que Terrassement en serait la seule responsable ». La présence d'humidité, en outre, peut être causée par la « situation particulière de ces terrains, bordés en partie par des talus », peut-on lire dans le jugement. « (...) la Ville retient déjà une somme de 80 660,85 $ pour les travaux effectués, laquelle compense suffisamment pour la somme que devrait verser Terrassement. »