Sweet Grass consacrera les profits de son concert au Sous-Bois à la production de son premier album studio.

Sweet Grass amorce l'année en force

La formation Sweet Grass prend le taureau par les cornes afin de débuter l'année. En effet, tous les profits du concert qui aura lieu le 4 janvier au Sous-Bois seront réinjectés dans la production de leur premier album studio.
Jointe au téléphone, la chanteuse et guitariste du groupe, Alexandrine Rodrigue, a expliqué au Quotidien que le premier album du groupe est déjà en cours de production: «On a commencé à enregistrer chez un ami à Tadoussac et ça s'annonce très bien. Mais bon, il va falloir payer tout ça et l'idée d'aller chercher du financement via un concert nous a semblé évidente.»
Disons-le, la jeune formation a vécu une année 2013 remplie de rebondissements. Outre le départ de celui qui officiait jusque-là aux percussions, le groupe a toutefois mis la main sur deux nouveaux musiciens, dont un joueur de banjo. Au dire de la chanteuse, il s'agit là d'un atout majeur pour Sweet Grass: «À la base, rien n'a changé dans l'esprit du groupe, mais de pouvoir compter sur de nouveaux musiciens et de nouvelles sonorités, ça a visiblement bonifié notre musique.»
Ce changement de personnel aura eu lieu à la suite d'un périple dans les Maritimes de la chanteuse et d'une autre membre de Sweet Grass, Johannie Tremblay. «On a programmé une petite tournée à la toute dernière minute et ensuite, nous sommes parties pour l'été. On a aussi joué dans la rue et on s'est promené avec un véhicule qu'on s'est acheté. Ça a été vraiment une expérience qu'on refera assurément.»
Toutefois, Sweet Grass entend s'y prendre autrement au cours de l'été prochain, car selon Alexandrine, les préparatifs débuteront déjà en début janvier. Sinon, la chanteuse aura un début d'été fort occupé, car celle-ci a été sélectionnée afin d'effectuer une résidence lors du prochain Festival de la chanson de Tadoussac. «Même si ce n'est pas Sweet Grass qui sera en résidence, c'est certain que je vais inviter les autres membres à me rejoindre et à y participer. C'est une chance unique si l'on tient compte qu'avant ça, des artistes comme Lisa Leblanc ou Klô Pelgag ont eux aussi passé par cette résidence.»
Rappelons que la première partie du concert de Sweet Grass au Sous-Bois sera assurée par l'Olibrius Folkestra, un collectif de musiciens qui explore lui aussi la musique folk et ses nombreuses déclinaisons.