Stéphane Girard saura vendredi s'il passera les trois prochains mois en thérapie.

Stéphane Girard en thérapie ?

Stéphane Girard, cet homme accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort, pourrait passer les trois prochains mois en thérapie, afin de soigner son problème d'alcool.
Stéphane Girard est détenu depuis la mort de son partenaire de motoneige, Michel Gagnon. Le tragique événement s'était produit le vendredi 27 février dernier. Stéphane Girard et Michel Gagnon avaient alors quitté le relais La Grenouille pour se rendre au dépanneur. La motoneige de Gagnon était toutefois tombée en panne pendant le trajet. Les deux hommes avaient alors décidé de remorquer la motoneige. La motoneige en panne était tirée par une corde lorsqu'elle avait heurté un arbre. Michel Gagnon, qui était assis sur la motoneige, avait subi des blessures mortelles lors de l'impact.
Condamné quatre fois déjà pour des dossiers d'alcool au volant, Stéphane Girard avait été accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et de conduite dangereuse. Hier, ce second chef d'accusation a été retiré pour être remplacé par celui de conduite avec plus de 80 millilitres d'alcool dans le sang. « Les expertises réalisées n'ont pas permis de démontrer qu'il y a eu conduite dangereuse dans le dossier », a affirmé le procureur de la Couronne, Me Sébastien Vallée. Ce dernier a toutefois spécifié que la sentence s'équivaut dans les deux cas.
Par ailleurs, Stéphane Girard pourrait passer les trois prochains mois en thérapie fermée, afin de soigner sa dépendance à l'alcool. La décision sera prise vendredi, alors que l'accusé sera de retour devant le juge. Jusqu'à cette date, Girard reste derrière les barreaux, puisque la Couronne s'est opposée à sa libération.