Lady Gaga durant sa performance à la mi-temps du Super Bowl

Soyez fiers de votre corps

CHRONIQUE / Oh my Gaga ! L'aviez-vous vu, vous ? Ce petit repli, cet ourlet, cette sinueuse fronce ayant fait les manchettes il y a de ça quelques semaines ? L'aviez-vous vu, vous, le bedon de Lady Gaga au Super Bowl que certains ont décrié via les réseaux sociaux ? Et bien moi, non ! Non, pas plus que ses seins, ses oreilles, son nez ou ses pieds !
Non, pour la simple et bonne raison qu'à défaut d'examiner un attribut précis, c'est une chanteuse, une musicienne, une danseuse, une entité complète que j'ai vue moi, point final ! 
Pouvez-vous en dire autant ?
Cette vision d'ensemble
Le tant soit peu restant de cette dernière me semble appelée à disparaître, fort malheureusement. Je parle bien entendu de cette capacité de porter un regard général sur l'autre, quel qu'il soit, sans émettre un jugement proprement dit. 
Une analyse, pour ne pas dire une dissection de l'enveloppe corporelle à laquelle correspond le corps, voilà ce à quoi se limite le regard de plusieurs sur autrui. Et comme si ce n'était pas suffisant, s'ensuit la restitution maudite de leurs réflexions. 
Celle avec les gros lolos, lui avec les bras soufflés, la fille avec les fesses larges comme la porte-patio et désormais, la chanteuse avec un bourlet. 
Ce pourrait-il que notre société ait perdu de vue l'aspect intérieur de l'individu au détriment de caractéristiques physiques futiles ? J'en ai bien peur...
La diversité corporelle
Le problème, le voici ! À force d'être exposé à un seul et unique modèle, tant féminin que masculin, l'effet d'entonnoir se fait réellement sentir, réduisant au maximum l'étendue des possibilités en termes d'apparence physique. 
Que voyons-nous toujours ici et là ? Le même type de femmes et d'hommes, possiblement retouchés, partout dans les médias, la publicité, les magazines, le monde de la mode. Une généralité faisant de nous tous des personnes de plus en plus exigeantes envers notre propre représentation physique, mais en plus, envers celles des autres. Lady Gaga et sa supposée poignée d'amour en sont la preuve. 
Voyons donc
Imaginez l'impact des critiques à l'égard du bedon de la Gaga à l'égard de monsieur-madame Tout-le-Monde et surtout, de nos enfants. 
Bravo pour ceux qui n'y ont vu que du feu, mais pour ceux-ci, combien, dites-moi combien ont évalué leur petit-pain-abdominal à la hausse ? De quoi se démoraliser un tantinet ! 
Si elle, menue comme une puce, vivant de sa voix et de son corps qu'elle entraîne, est digne du col roulé, il y en a plus d'un qui doivent se demander à quand la poche de patates ! Du n'importe quoi, cette critique...
Le message
La meilleure réponse offerte aux détracteurs du corps humain sain et naturel, c'est officiellement la chanteuse elle-même qui l'a donnée en leur souhaitant tout bonnement d'être fiers de leur propre corps autant qu'elle est fière du sien ! 
Chose possible que de croire que de pareilles remarques disgracieuses ne soient, en fait, que la projection des complexes physiques, mais aussi psychologiques des méprisants cancaniers bien engraissés à force de commenter tout et rien sur Internet !
« Born this way », c'est le plus beau message que nous chante haut et fort notre Lady Gaga. Que vous soyez blondes, minces, costauds, au nez long, trapu, aux seins petits ou gigantesques, et bien sachez que vous êtes nés comme ça, tout comme Gaga et son magnifique abdomen ! 
Poursuivez votre voie !