L'Usine Alma de Rio Tinto

Rio Tinto: une vingtaine de départs à la retraite comblés à Alma

Un peu plus d'une vingtaine de travailleurs sont présentement engagés à l'Usine Alma de Rio Tinto pour combler des départs à la retraite.
Il s'agit en majorité de nouveaux employés d'opération qui oeuvreront dans le secteur de l'électrolyse, ainsi que de quelques postes à l'entretien.
Le Syndicat des travailleurs de l'aluminium d'Alma a accueilli une dizaine de ces nouveaux membres vendredi dernier dans les installations de l'aluminerie almatoise. Le syndicat en a profité pour leur transmettre des informations sur le régime d'assurance et le régime de retraite des employés.
Au début du mois de mai, une douzaine d'autres nouveaux membres sont attendus, a souligné le président du syndicat, Alexandre Fréchette, lors d'un entretien avec Le Quotidien.
Le représentant syndical s'est réjoui de l'accueil de ces nouveaux syndiqués. « Il ne faut pas oublier qu'il s'agit des résultats du lock-out de 2012. C'était l'enjeu, de s'assurer que les nouveaux membres allaient avoir les mêmes conditions que nous. La compagnie voulait plutôt que ce soit des contractants. »
Il a souligné que l'emploi de la vingtaine de nouveaux travailleurs allait bénéficier à l'économie d'Alma et à celle de la région. « Ce sont des familles qui vont pouvoir bénéficier de bons emplois avec de bonnes conditions et de bons salaires. C'est important que la région en soit consciente. Tout le monde est gagnant. »