«Pour devenir diacre permanent, il faut être un homme de foi, d'écoute, de prière, d'intériorité, d'humilité, de respect et doué d'un accueil inconditionnel.»

Qui peut devenir diacre permanent ?

CHRONIQUE ÉGLISE / Le diaconat permanent est apparu après la résurrection de Jésus, dès le début de l'Église, avec les premiers disciples. Le premier des sept diacres ordonnés par les Apôtres était Étienne (Ac 6, 1-6). Ministère qui a disparu au Moyen-âge et qui a été restauré par le Concile Vatican II en novembre 1964. Le premier diacre permanent ordonné dans le diocèse de Chicoutimi a été Jean-Claude Bouchard le 22 janvier 1978. On compte actuellement 43 diacres permanents, répartis dans divers milieux et deux candidats en cheminement.
Qui peut être appelé à devenir diacre permanent ? Quand cet appel résonne en nous, on se dit : « Non, ce n'est pas pour moi. Je ne suis pas assez ''priant'' et ça prend quelqu'un qui n'a pas peur d'afficher sa foi et moi, je suis trop gêné. Il faut savoir interpréter l'Évangile et moi j'ai de la misère. Il faudrait que je retourne aux études et je suis trop vieux pour ça. Qu'est-ce que mes amis vont penser de moi ? Et ma famille, je vais avoir moins de temps pour eux. Ma femme ne sera jamais d'accord avec ce projet- là. Je n'ai pas besoin d'être diacre pour parler de Dieu... »
Il y a plein de questions comme celles-là qui nous passent par la tête. En ce qui me concerne, parfois je disais oui puis le lendemain c'était non. Si je m'étais arrêté à mes réflexions, je n'aurais jamais été ordonné diacre permanent. Le Seigneur ne choisit pas ceux qui sont capables, mais il rend capables ceux qu'il choisit. C'est par la grâce du Saint-Esprit que nous sommes appelés. Ça prend un bon discernement pour vérifier si c'est vraiment un appel de Dieu ou un désir humain. Il y a dans notre diocèse une équipe formée pour nous aider à discerner ce qui se passe dans notre intérieur. Pour ma part, cet appel résonnait si fort en moi que je n'ai pas pu m'y soustraire et c'est en toute humilité, que j'ai accepté d'aller d'abord vérifier cet appel.
Pour devenir diacre permanent, il faut être un homme de foi, d'écoute, de prière, d'intériorité, d'humilité, de respect et doué d'un accueil inconditionnel ; être reconnu dans son milieu comme homme de service ; avoir terminé son secondaire V ou l'équivalent, être marié depuis au moins 10 ans, avoir 35 ans d'âge avant la formation et moins de 55 ans. On doit suivre une formation spirituelle et pastorale et obtenir un certificat en théologie. L'ensemble du parcours dure environ cinq ans.
Pour ce qui est du rôle de l'épouse, son ''oui'' est essentiel à la démarche. Elle doit participer à la réflexion et au discernement vocationnel de son époux. Elle doit l'accompagner dans sa formation spirituelle et elle a le choix de s'inscrire ou non à la formation théologique et pastorale. Selon son charisme, elle peut recevoir un mandat pastoral de l'évêque. Le Saint-Esprit interpelle l'épouse et les enfants à accueillir la grâce du sacrement de l'Ordre dans leur vie familiale. Mais la vie familiale doit demeurer la priorité du couple en tout temps.
Le diacre au service de la communauté
En quoi l'ordination des diacres diffère de celle des prêtres ? Comme ces derniers, les diacres reçoivent l'imposition des mains, non pas en vue du presbytérat, c'est-à-dire comme signe du Christ pasteur, mais en vue du diaconat, c'est-à-dire comme signe du Christ serviteur au milieu de la communauté. C'est la différence essentielle entre prêtres et diacres. Autrement dit, les diacres reçoivent l'imposition des mains en vue de servir la communauté. La grâce sacramentelle leur donne la force nécessaire pour assurer d'abord le service de la charité puis celui de la Parole de Dieu et de la liturgie, en communion avec l'Évêque.
Il y a des tâches bien précises que le diacre peut accomplir. Avec le prêtre, il est le ministre ordinaire pour la présidence des baptêmes et des mariages. Lors de l'Eucharistie, une fonction qui lui est propre est de proclamer l'Évangile. Il partage aussi avec des laïcs d'autres fonctions liturgiques, comme celle de distribuer la communion. Selon son charisme et les besoins, chaque diacre reçoit à son ordination un mandat de l'évêque pour exercer son ministère en divers milieux.
Afin de mieux informer le public sur la vocation diaconale, un stand d'information sera ouvert à Place du Royaume (près du Walmart), les 24 et 25 mars prochain.
Marjolaine Bolduc et Denis Tremblay, coresponsables du Comité d'Interpellation au diaconat permanent