La députée néo-démocrate de Jonquière, Karine Trudel

Producteurs de lait: le NPD met de la pression

Le Nouveau Parti démocratique (NPD), dont fait partie Karine Trudel, somme le gouvernement Trudeau de présenter un nouveau plan de compensation pour soutenir les producteurs de lait. La députée de Jonquière interpelle les députés québécois du Parti libéral à afficher leur soutien pendant leur caucus qui se tient dans la région.
Le Nouveau Parti démocratique (NPD), dont fait partie Karine Trudel, somme le gouvernement Trudeau de présenter un nouveau plan de compensation pour soutenir les producteurs de lait. La députée de Jonquière interpelle les députés québécois du Parti libéral à afficher leur soutien pendant leur caucus qui se tient dans la région.
Une semaine après l'ouverture du programme, un plan d'aide à l'investissement de 250 millions $ sur cinq ans, plusieurs producteurs n'ont pu profiter d'une compensation en raison d'un manque de fonds.
« C'est fou de voir à quel point un gouvernement qui fait autant de consultation peut faire la sourde oreille, a signalé Karine Trudel dans un communiqué. C'était écrit dans le ciel que la somme octroyée n'allait pas suffire. Alors qu'ils sont réunis en caucus au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une région clé pour la production laitière, les députés libéraux québécois devraient se lever et exiger de leur gouvernement qu'il corrige la situation une bonne fois pour toutes. »
Le NPD ajoute que les pertes prévues s'élèvent à 750 millions $. Le parti politique rappelle que le gouvernement libéral abandonne les agriculteurs depuis son arrivée au pouvoir. Il cite en exemple le dossier du lait diafiltré, estimant que les libéraux « ont été complètement inactifs ».