Les places de stationnement se font rares à l'hôpital de Chicoutimi.

Précieuses, les vignettes de stationnement à l'hôpital de Chicoutimi

Aux prises avec des problèmes récurrents de stationnement, la direction de l'hôpital de Chicoutimi songe à implanter une liste d'attente parmi les nouveaux employés qui voudront acquérir une vignette.
Le directeur des services techniques au Centre de santé et des services sociaux de Chicoutimi, Michel Maltais, confirme que cette mesure est envisagée pour venir à bout d'une problématique qui dure depuis des années, et ce, malgré des initiatives mises sur place au cours des dernières années.
«Il y a environ deux ans, nous avons ajouté 150 places de stationnement pour un total de 1432, nous avons instauré un stationnement alternatif sur le boulevard Talbot avec une navette, nous avons offert des places à proximité de l'entrée pour ceux qui font du covoiturage. Sans être un échec, ces mesures n'ont pas permis de diminuer de façon notable le nombre de véhicules. Par exemple, il y a 50 places sur le boulevard Talbot, et il y en a environ 25 utilisées», explique M. Maltais.
En parallèle, l'hôpital régional est en développement, ce qui augmente l'achalandage des usagers. Et avec l'arrivée de la neige, il y a fort à parier que des places de stationnement seront perdues. Tous ces facteurs font en sorte que la situation est tout près du point de rupture et que les dirigeants doivent trouver de nouvelles solutions pour résoudre ce problème.
// Plus de détails dans la version papier de votre Quotidien.