Pascal Cloutier se présente comme candidat à la mairie de Dolbeau-Mistassini.

Pascal Cloutier se présente à la mairie de Dolbeau-Mistassini

Le président du syndicat de la papetière de Produits forestiers Résolu et conseiller municipal à Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, se présente à la mairie.
L'homme qui a fêté ses 43 ans vendredi en a fait l'annonce au Progrès. « Je me lance ! Je le fais pour la fierté de ma ville. J'aime Dolbeau-Mistassini et je veux contribuer à son développement. Je considère que j'ai l'expérience et les qualités pour assurer ce rôle », a-t-il confié.
Pascal Cloutier a été sollicité par des gens du milieu depuis que Richard Hébert a annoncé son intention de faire le saut en politique fédérale. « Tout le monde dit ça, mais c'est le cas, si je n'avais pas d'appui je ne me présenterais pas. J'en ai discuté avec ma femme et mes trois enfants et il m'encourage à relever ce beau défi », a-t-il ajouté.
Le président de syndicat qui n'a pas la langue dans sa poche et qui a défendu avec vigueur l'industrie forestière ne changera pas de style s'il est élu. « Les gens me connaissent. Ils savent que quand je prends un dossier, je ne lâche pas. C'est ce que je vais faire si je suis maire. Par contre, je suis un gars d'équipe. J'ai vécu l'expérience d'être à la table du conseil et je sais ce que ça demande comme implication. Il faut être très versatile », affirme-t-il.
Pascal Cloutier n'entend pas faire trop de promesses lors de l'élection. « Ce n'est pas mon style. Plus tard, je tiendrai une conférence de presse pour parler de ma vision. Je veux poursuivre sur la lancée des quatre dernières années. Je considère que le conseil a fait avancer beaucoup de dossiers et je veux poursuivre dans cette veine et amener les citoyens à être fiers de leur ville », a-t-il souligné.
Pascal Cloutier devra donc démissionner à tire de président du syndicat de la papetière s'il est élu et quitter son emploi ou obtenir un congé sans solde.
Autre candidat
Cette semaine, Junior Juneau a manifesté son intention de se présenter à la mairie. Il n'a pas déposé de bulletin de candidature vendredi. À l'échevinage, Marie-Ève Fontaine (siège 1) et Patrice Bouchard (siège 3) l'ont fait.