Paix sur Terre aux hommes de bonne volonté...

Il s'appelle Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al Hayatri. Ouf! C'est un imam montréalais. Un intégriste. Un fondamentaliste. Il a écrit un livre intitulé: «L'Islam ou l'intégrisme, à la lumière du Coran et de la Sounnah.»
Prenant connaissance de l'ouvrage, l'éditeur de Point de bascule, Marc Lebuis, a déposé, en avril dernier, une plainte contre l'imam pour propagande haineuse en vertu de l'article 13 de la Loi canadienne sur les droits de la personne. M. Lebuis alléguait en preuve que les écrits du gentil imam étaient haineux et méprisants envers les homosexuels, les mécréants (les non-musulmans), les femmes, les Juifs, les Québécois. Ça fait pas mal de monde!
Femme asservie
Les citations de l'ouvrage de l'islamiste sont on ne peut plus explicites. En voici quelques-unes tout imprégnées de haine et de mépris... Sur les homosexuels: ils méritent d'être «anéantis». En rasant le village gai, peut-être? Sur les mécréants les Chrétiens): «Ils vivent comme des bêtes», «ils sont pervers, adorent la perversité». Vraiment pas fréquentables! Sur la femme: «L'homme est plus complet dans son intellect et dans sa mémoire que la femme» Ou, encore: «La femme voilée est une lumière dans les ténèbres du 20e siècle». Femme asservie, femme lumineuse, que Françoise David se le tienne pour dit! Sur les Juifs: [Ils] répandent la corruption et le désordre sur laTerre. Sur la démocratie: «La liberté est un principe qui est étranger et contraire à l'Islam et, donc, par conséquent, faux». Sur cette base, essayez d'en arriver à des accommodements raisonnables! Et ce ne sont là que quelques échantillons...
 
Quelle fut la réponse de la Commission canadienne des droits de la personne à cette plainte? Rejetée! Pourquoi? Les passages du livre «ne semblent pas promouvoir la haine et le mépris». Donc, pas d'enquête. Le plaignant en tire la conclusion suivante (le Devoir, 17 décembre): «Si vous faites partie d'une minorité, vous pouvez en toute impunité tenir un discours haineux et méprisant envers la majorité.»
La remarque de M. Lebuis ne doit pas toutefois laisser entendre que toutes les minorités religieuses s'efforcent, à la fois, d'imposer leurs credos et leurs valeurs et d'établir leur domination sur la société dans laquelle elles s'incrustent. Car, s'il est vrai qu'il y a des intégristes dans toutes les religions c'est-à-dire des pratiquants rigoureux), il n'y a que les islamistes qui veulent soumettre tous les mécréants à la charia et qui adhèrent au devoir du Jihad (guerre sainte). Vous ne verrez pas des catholiques ou des juifs fondamentalistes porter des ceintures d'explosifs, recourir au terrorisme et massacrer des innocents au nom de leur foi. Seuls les islamistes tuent, torturent, et décapitent en guise d'hommage à leur dieu. Leur intégrisme est tout à fait spécifique et singulier, il nous faut bien le reconnaître.
// La version complète du texte est disponible dans votre Quotidien